A la poursuite de demain

Salut à tous les nains et toutes les naines. Aujourd’hui nous nous retrouvons pour parler d’un film dans lequel nous retrouvons notre Mr What else national. Je veux parler de son dernier film en date « A la poursuite de demain ». Alors, si vous avez envie de voir un film qui je pense vaut plutôt le coup d’oeil restez connectés on se retrouve tout de suite après le synopsis et la bande annonce.

Synopsis : Casey, une adolescente brillante et optimiste, douée d’une grande curiosité scientifique et Frank, un homme qui fut autrefois un jeune inventeur de génie avant de perdre ses illusions, s’embarquent pour une périlleuse mission. Leur but : découvrir les secrets d’un lieu mystérieux du nom de Tomorrowland, un endroit situé quelque part dans le temps et l’espace, qui ne semble exister que dans leur mémoire commune… Ce qu’ils y feront changera à jamais la face du monde… et leur propre destin !

Alors que dire de ce film… Et bien mis à part qu’il est long, pas loin de 2h10 il me semble, ça passe très bien. On se retrouve dans un film de science fiction mais pas lourdingue. C’est innovant, on retrouve une bonne dose d’humour et les effets spéciaux sont plutôt bien fait. Il suffit des banalités rentrons un peu plus dans le détail et mettons les tripes de ce film à l’air.

Scénario : Il est intéressant de commencer le film avec un bon gros flash back qui permet d’installer le background du film. Casey se pose en digne successeur de Frank et on voit comment la vision des deux personnages se heurtent l’une à l’autre. Bon l’histoire de fond, il faut sauver la planète de l’homme et de son influence néfaste c’est clairement du réchauffé, mais la façon d’amener les choses est plutôt intéressante. J’ai aussi trouvé que les scénaristes avaient prêté une très grande attention aux détails, ainsi les transitions entre monde normal et monde futuriste sont expliquées et ce n’est pas capillotracté. Bref l’histoire est bien ficelée et je n’ai même pas trouvé ça trop long. Dès que le film est en perte de vitesse, il y a tout de suite un évènement qui vient relancer la machine et c’est très agréable.

Réalisation : Comme je le disais plus haut pas de fausses notes. Un film avec un bon rythme où l’on ne s’ennuie pas devant. Les effets spéciaux sont très bien fait et les intégrations de décors sont impeccables. Franchement je n’ai rien à redire là-dessus. Même le design de la ville futuriste est excellente.

Jeu d’acteur : Britt Robertson incarne très bien l’adolescente idéaliste et rebelle et l’évolution de son personnage pendant les deux heures du film se fait en douceur. Hugh Laurie est pas mauvais non plus, bien que son rôle ne soit que secondaire il est parfaitement détestable. Mais celui qui m’a le plus bluffé c’est Georges Clooney. Son personnage un peu farfelu et pessimiste est très attachant, même si on sent que c’est le héro typique des films américains qui sauvent le monde etc… mais outre cet aspect je trouve le perso et le jeu intéressant.

Musique : la bande son est pas mal, même si je n’arriverai pas à vous restituer la mélodie du thème principal. Comme d’hab quoi ça colle bien au film, mais sans plus.

Voilà mes bons nains, c’est tout ce que je pourrais vous dire de ce film. Il vaut carrément le temps que vous passerez à le regarder et on va être honnête c’est pas un supplice. Je vous le conseille vivement et n’hésitez pas à le montrer à vos enfants (bon il faut qu’ils aient une bonne dizaine d’années pour comprendre un minimum), ça éveillera peut-être des vocations d’inventeurs allez savoir. Allez les amis je vous laisse et surtout n’hésitez pas à partager l’article sur les réseaux sociaux et parlez de la taverne autour de vous. Et si l’envie vous prend de nous faire part de vos impressions surtout n’hésitez pas, les commentaires sont faits pour ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *