After Earth

Salut à tous les nains et toutes les naines. Aujourd’hui on va parler d’un film qui est sortit il y a déjà un bout de temps de cela. Je voulais le chroniquer il y a déjà longtemps, mais je n’ai pas eu le temps, et d’autres sujets plus intéressants ont fait leurs apparitions dans notre belle taverne. Je veux parler d’After Earth et effectivement il y a carrément plus intéressant.

Tout d’abord les généralités : le film After Earth est sortit le 5 juin 2013 et a été réalisé par M. Night Shyamalan. Dans la distribution on retrouve Will Smith et son fils Jaden Smith.

Maintenant voilà le synopsis : Après un atterrissage forcé, Kitai Raige et son père, Cypher, se retrouvent sur Terre, mille ans après que l’humanité a été obligée d’évacuer la planète, chassée par des événements cataclysmiques. Cypher est grièvement blessé, et Kitai s’engage dans un périple à haut risque pour signaler leur présence et demander de l’aide. Il va explorer des lieux inconnus, affronter les espèces animales qui ont évolué et dominent à présent la planète, et combattre une créature extraterrestre redoutable qui s’est échappée au moment du crash.
Pour avoir une chance de rentrer chez eux, père et fils vont devoir apprendre à œuvrer ensemble et à se faire confiance…

Alors que dire de ce film… et bien il y a carrément mieux. On se retrouve dans un film que je trouve écolo à outrance (je ne suis pas contre un peu mais pas comme ça). Le scénario est d’un creux abyssal, on voit venir les rebondissements de très loin et dès les premières minutes on sait ce qu’il va se passer dans le reste du film.

Heureusement ce qui sauve un peu le film ce sont les effets visuels qui envoient de pâté. Même le jeu des acteurs est à peine crédible. C’est sûr qu’il n’a pas trop à se forcer pour faire croire à une relation père/fils. Will Smith nous a habitué à mieux comme dans « Je suis une légende »ou encore « Hancock ». A croire qu’il veut laisser un peu de place à son fils qui en grandissant n’a (je trouve) pas trop de talent. Il ne faut pas vouloir qu’essayer devenir comme papa pour le devenir. Bref vous l’aurez compris pour moi c’est un « passer votre chemin, il y a mieux ailleurs » que je décerne à After Earth. Encore une fois il ne faut pas baser un film que sur les effets spéciaux.

Voilà ce que j’en pense. Je me doute que ce n’est pas le cas de tout le monde et je reste donc ouvert à une éventuelle tentative pour me convaincre. Allez à bientôt mes bons nains.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *