Batman : Arkham City

Salut à tous les nains et toutes les naines. Aujourd’hui nous allons parler de la suite du jeu de la semaine dernière soit Batman Arkham Asylum. Vous vous en souvenez ?Et bien passons au second volet avec Batman : Arkham City, que cette fois je me suis empressé d’aller acheter en magasin, pas au prix fort bien entendu, mais en occas. Et c’est la version GOTY à laquelle j’ai eu droit. Donc dégustez cette bande annonce et on se retrouve tout de suite après pour faire un point sur ce jeu. Enjoy !

Bon alors, que dire de ce jeu mes bons nains. Une ambiance plus dark que dans Arkham Asylum, une map plus étendue avec plus de possibilité de se perdre et des graphismes qui marquent une belle évolution par rapport au volet précédent. Cette fois on retrouve de nouveaux supers vilains comme Mr Freeze ou encore le Pingouin et des anciens comme l’éternel Joker ou encore Poison Ivy. Après avoir joué quelques heures dessus (je pense que je dois frôler les 50 ou 60 heures pour le moment, pas plus oui j’ai eu une PS4 entre temps), je peux vous dire que c’est un très bon jeu et une très bonne suite. Mais détaillons un peu tout ça mes bons nains je vous prie.

Scénario : Arkham City est le lieu où tous les vilains de Gotham sont enfermés après la fermeture de l’asile. Forcément des clans se forment autour des leaders et des guerres de gangs éclatent. Bruce Wayne se trouve plongé dans cet univers un peu brutalement, mais le détective et justicier reprend rapidement le dessus et les méchants n’ont qu’à bien se tenir. Je ne vais pas trop vous en dire de peur de vous spoiler un peu le jeu si vous comptez le faire.
Chose que j’ai trouvé très intéressante, c’est la possibilité de switcher de perso entre Batman et Catwoman. Et lorsque vous avez terminé le scénar principale vous n’êtes qu’à 35% d’achèvement du jeu. Autant vous dire qu’il y a énormément de contenu et de quêtes annexes avec, par exemple, l’homme mystère ou encore Bane et Szaz. Bref les mecs ne se sont pas tournés les pouces.

Gameplay : Si vous êtes habitués aux commandes d’Asylum vous n’aurez aucun souci dans cet opus. Vous retrouvez toujours le tableau d’améliorations qui a quelque peu changé, mais qui est carrément plus complet. Les enchainements de combats sont fluides et j’aime particulièrement le coup spécial « raclée ». Essayez et vous comprendrez. Comme la map est assez étendue je peux vous assurer que l’utilisation de marqueur vous sera des plus utile. Sachant que les quêtes annexes s’affichent dessus pour que vous puissiez les faire quand vous le voulez. Pour le personnage de Catwoman les mouvements sont assez surprenants au départ, mais une fois le chat apprivoisé vous pourrez aller améliorer ses capacités sur le tableau de bord de Batman. Vous trouverez un petit onglet lui étant réservé.

Voilà vous l’aurez compris, cette suite est très réussie et l’évolution graphique et scénaristique ne fait qu’alimenter un peu plus l’engouement du joueur pour cet opus. Le Joker est toujours autant taré et je ne m’attendais pas retrouver la ligue des ombres ici, mais je peux vous assurer qu’ils sont utilisés à bon escient. L’enquête est réellement un plaisir à faire et j’ai hâte de pouvoir jouer à Arkham Knight qui a l’air d’être encore plus jouissif tant au niveau graphique (avec des remodélisations de perso et à première vue de nouvelles commandes) qu’au niveau histoire.

Et bien c’est tout pour aujourd’hui mes bons nains. Si vous prenez cet article à sa sortie vous aurez toute la journée pour aller dans le magasin le plus proche et l’acheter pour passer votre week end dessus. Sinon mettez-vous un post-it pour réparer ce manque à votre bibliothèque de jeu. En tous cas n’hésitez pas à nous donner votre avis les amis et surtout partagez l’article c’est comme ça que nous pourrons progresser et vous proposer d’autres chose sur le site. Enjoy !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *