Batman (tim burton)

Salut à tous les nains et toutes les naines. Aujourd’hui on se retrouve pour parler d’un film qui commence à dater puisqu’il est sorti en 1989 et a été réalisé par Tim Burton et concerne un super héros. Je veux bien sûr parler de Batman.Allez c’est parti pour cette critique, mais avant toutes choses voici le synopsis et la bande-annonce. On se retrouve après pour le gros de la critique.

 Synopsis : Le célèbre et impitoyable justicier, Batman, est de retour. Plus beau, plus fort et plus dépoussiéré que jamais, il s’apprête à nettoyer Gotham City et à affronter le terrible Joker…

Alors que dire de ce film… et bien il faut le remettre dans son contexte et ne pas oublier qu’il date de la fin des années 80. Pourquoi je vous dis ça ? Parce que les images en générales et les effets visuels piquent carrément les yeux. Je pense particulièrement aux mouvements de boucliers de la batmobile. Entrons un peu plus dans le détails maintenant.

Scénario : Tim Burton respecte bien l’univers du héro de Bob Kane. Dans ce volet batman existe déjà et on assiste à ses débuts en tant que justicier masqué. Comme dans la dernière trilogie on apprend que ses parents se sont fait tuer par un gangster dans une ruelle. Mais Burton a décidé de ne pas s’attarder sur ce point. On retrouve aussi le plus célèbre méchant de la série Batman, le Joker, joué par Jack Nicholson. L’histoire est à mon goût un peu longue vu que c’est un échange entre le héro et sa némésis. Et malheureusement c’est mou. Peut être dû à l’époque…

Réalisation : On retrouve l’univers de Tim Burton avec sa glauquittude. Ce film lui correspond bien puisque l’univers de Batman est très sombre du coup c’est pas mal fait. Pour l’époque les effets sont plutôt bien fait. Surtout n’oubliez pas ce point si vous regardez ce film c’est très important. Les moyens n’étaient pas les mêmes.

Le jeu d’acteur : Keaton en Batman… j’ai beaucoup de mal. Il est vrai qu’il est crédible en tant que dandy, mais c’est une autre histoire lorsqu’il devient le justicier masqué. Le charisme n’est malheureusement pas au rendez-vous et je trouve ce batman mou. Par contre le joker est le meilleur à mon sens. Jack Nicholson en psychopathe complètement dérangé est excellent. J’aurais juste un petit reproche quand au moment du festival où je trouve que le jeu est trop exagéré. Mais c’est une excellente prestation, c’est une référence pour ce rôle. Quand à Kim basinger interprétant Vicky Vale, c’est plat et on sent que c’est un peu la potiche que le héro doit aller secourir.

La musique : Bah Dany Elfman quoi… c’est à lui qu’on doit le thème légendaire de ce batman. La bande son est excellente et on l’écoute avec plaisir.

Voilà vous l’aurez compris ce Batman est un bon film, un peu long à certains moments, mais c’est une référence à mon sens. Outre les effets spéciaux qui sont désuets, l’histoire tient la route et les acteurs sont bons. C’est à voir pour ceux qui sont fans de l’univers DC. Allez on se retrouve la semaine prochaine pour parler de Batman le défi (toujours de Tim Burton) et n’oubliez pas de partager l’article sur les réseaux sociaux pour continuer à nous faire connaître.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *