Bilbo le hobbit

Salut à tous les nains et toutes les naines, aujourd’hui on va parler du film Le Hobbit : un voyage inattendu. Ce film est l’adaptation du livre Bilbo le hobbit de J.R.R Tolkien. Le film est sorti le 12 décembre 2012 et a été réalisé bien entendu par Peter Jackson. On pouvait s’en douter vu le succès qu’il a connu lors de la réalisation du Seigneur des Anneaux.

Dans UN VOYAGE INATTENDU, Bilbon Sacquet cherche à reprendre le Royaume perdu des Nains d’Erebor, conquis par le redoutable dragon Smaug. Alors qu’il croise par hasard la route du magicien Gandalf le Gris, Bilbon rejoint une bande de 13 nains dont le chef n’est autre que le légendaire guerrier Thorin Écu-de-Chêne. Leur périple les conduit au cœur du Pays Sauvage, où ils devront affronter des Gobelins, des Orques, des Ouargues meurtriers, des Araignées géantes, des Métamorphes et des Sorciers… Voici la bande-annonce.

Allez c’est partit pour la critique mes amis. Commençons par le scénario.

Alors, le scénario est carrément bien ficelé. Bon il faut dire aussi que c’est une adaptation du livre de Tolkien mais on sent que c’est travaillé et que Peter Jackson a voulu retranscrire aussi fidèlement que possible l’œuvre initiale. Le film a un bon rythme, on ne s’ennuie pas devant ce qui est déjà une bonne chose. Les actions se succèdent de manière logique ce qui nous permet de voir où on nous emmène. Et c’est encore plus facile lorsqu’on a lu le livre (mais ça c’est un peu se spoiler l’histoire).

Le jeu d’acteur : On retrouve toutes les figures emblématiques telles que Gandalf (Ian Mckellen), Saroumane (Christopher Lee), Elrond (Hugo Weaving). Mais ce qui est le plus intéressant c’est de voir Bilbon Sacquet jeune. Et on peut dire que Martin Freeman se hisse à la hauteur du vieux bilbon. Il arrive à faire passer le bonhommie de bilbon et aussi le style de vie du hobbit. Et le fait qu’il soit considéré comme un voleur l’oblige à faire preuve de courage. Bref une bonne surprise pour ce personnage. Et que dire de Thorin interprété par Richard Armitage. On sent bien le côté opiniâtre du nain et le revanchard. Il veut absolument récupérer Erebor et en fait une affaire d’honneur. Et le reste de la bande des nains est forte sympathique. Perso j’ai bien aimé les chants nains et l’ambiance installée chez Bilbon. Mais bon il faut dire que j’ai un parti prit.

La réalisation : Peter Jackson est parvenu à réitérer sa prouesse au niveau de la réalisation pour ce film. On reste dans la veine du Seigneur des Anneaux tant dans les décors que dans les intégrations des paysages de Nouvelle-Zélande. Seul petit bémol la scène avec le traineau de Radagast poursuivi par les orcs n’est pas super bien intégrée mais bon sur l’ensemble c’est quand même encore un très bon film.

La musique : Howard Shore est parvenu à faire une bande originale qui colle parfaitement à l’ambiance du film. La reprise du thème de la chanson des Nains nous rappellent un peu le thème récurrent de la compagnie de l’anneau. Bref encore une fois les musiques nous transportent vraiment dans l’univers de Tolkien.

En conclusion je vous conseille vraiment de voir ce film et d’acheter le DVD ou le blu-ray et de faire honneur à ce film. Personnellement le Blu-Ray collector est déjà précommander et il ira rejoindre ses copains du Seigneur des Anneaux dans mes rayons DVD héhé. Bref un super film !

1 commentaire

  1. Hello, un vrai bon film à voir et à revoir. L’ensemble de cette œuvre donne envie du début à la fin. Cette histoire je l’ai lu bien avant la fin de la trilogie du seigneur des anneaux donc j’avais hâte de voir s’il allait être adapté et dans l’ensemble je ne suis pas déçu.

    Quelques bémols en ce qui me concerne:

    Radagast, les géants, le conseil à Foncombe et la poursuite avec les orcs.

    Je m’explique: Radagast est évoqué dans le livre (je crois) , mais n’apparait pas (ça c’est sur).
    Les géants sont évoqués sur 2 lignes mais ils sont loin et n’entrave pas le voyage.
    Le conseil avec Galadriel, Elrond, Saroumane le blanc et Gandalf le gris n’existe pas.

    Mais j’excuse ces petits extras car: Le livre, bien que très détaillé, est parfois un peu long sur les passage de voyage et n’offre pas toujours de rebondissement accrocheur qui apparaitrait comme très barbant en film. Donc j’accepte l’apparition de Radagast, car elle rattrape son absence dans le la communauté de l’anneau (car il aurait dû y apparaitre). Et M. Jackson nous offre un petit spoil avec cette histoire de nécromancien, clin d’oeil au seigneur des anneaux.

    Les géants créent un instant de suspense intéressant qui alimente leur escalade sur la montagne, alors que dans le livre cette ascension n’est pas forcément passionnante (à mon gout bien sur ;p)

    Le conseil à Foncombe est une suite plus ou moins logique qui permet à l’histoire de coller avec le seigneur des anneaux, même si je trouve que ce moment n’est guère intéressant, il nous permet de voir Saroumane de notre coté bien que quelques questions se posent vu son positionnement vis à vis des dires de Gandalf.

    Les orcs et Azog sont un besoin à l’action de l’histoire du film car dans le livre je crois qu’il n’apparait pas encore, ce sont des orcs de la Moria qui poursuive nos amis.

    Voilà j’adore ce film et ne tient donc pas rigueur à Peter Jackson de ces petites libertés qui donnent une action et un grand intérêt au voyage de nos 15 personnages. Donc dans je rejoins ton avis cher amickaël (il fallait que je l’a tente) ce film est vraiment bon et reste la majeure partie du temps fidèle à l’œuvre de Tolkien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *