Chair de poule

Salut à tous les nains et toutes les naines. Aujourd’hui on se retrouve pour parler du dernier film sorti avec Jack Black au casting. Mais si vous savez, où les livres d’un certain R.L Stine prennent vie… Je veux bien entendu parler de Chair de poule. Alors restez bien connecter on se retrouve juste après le synopsis et la bande annonce.

Synopsis : Zach Cooper vient d’emménager dans une petite ville, et il a bien du mal à se faire à sa nouvelle vie… jusqu’à ce qu’il rencontre sa très jolie voisine, Hannah, et se fasse un nouveau pote, Champ. Zach découvre rapidement que la famille d’Hannah est spéciale : l’énigmatique père de la jeune fille n’est autre que R.L. Stine, le célébrissime auteur des bestsellers horrifiques Chair de poule. Plus bizarre encore, les monstres que l’écrivain met en scène dans ses romans existent bel et bien. Stine les garde prisonniers à l’intérieur de ses manuscrits. Mais lorsque les créatures se retrouvent libérées par erreur, Zach, Hannah, Champ et Stine sont les seuls à pouvoir sauver la ville…

Alors que dire de ce film… Et bien ça se regarde plutôt bien mes bons nains. Je vais vous dire la vérité, je partais avec de gros à priori (vous connaissez mon scepticisme concernant les adaptations de livre en film), mais au final c’est parfait puisque ce n’est pas une adaptation à proprement parlé. Ici ce sont les livres qui s’invitent dans le film et on se dit « tient celui là je le connais, celui-là aussi ». Et le pire c’est que le pantin maléfique est aussi malsain maintenant que lors de l’adaptation en série de cette série de livres. Il est bien flippant. Allez entrons un peu dans les entrailles du film.

Scénario : Bon le scénario est assez simple et est plus un prétexte pour faire sortir de la créature de livre dans le monde réel et sauvez le monde, mais bon on ne va pas en vouloir à un film destiné en priorité au jeune public. Nous autres trentenaires c’est plus de la nostalgie qui nous pousse à regarder ce film. Bien entendu on retrouve des ados en proie à leurs hormones (non je déconne c’est discret quand même), qui vont tout faire pour réparer les conneries qu’ils ont faites. Pas d’incohérences et surtout pas de temps mort et ça c’est bon ! Et faire de Mr Mauvais garçon le grand méchant est une bonne idée.

Réalisation : Comme je le disais on a pas de temps mort ce qui donne au film un rythme assez soutenu et pour le coup on ne s’ennuie pas. Les créatures sont plutôt bien faites même si parfois les intégrations auraient pu être mieux réalisées (bon là c’est vraiment parce qu’il faut chipoter). L’ambiance du film est propice à ce genre d’histoire et du coup il est clair que le jeune public est immergé rapidement dans l’univers. C’est bien joué !

Jeu d’acteur : On va commencer par les trois ados. Les deux héros sont les archétypes même des ados américains avec leur bal et tout ça. Les acteurs sont pas mauvais, même si je pense qu’ils ont encore une bonne marge de progression devant eux. Jack Black en R.L Stine est plutôt bon. On le retrouve toujours avec cette énergie communicative et ses mimiques dont il a le secret. Il incarne bien l’auteur un peu névrosé pris au piège par ses « héros ». Non honnêtement c’est encore un bon rôle pour lui. Et le vrai R.L Stine fait une apparition dans le film. A vous de me dire où, mes très chers nains.

Musique : On va dire ce qui est ça colle bien au film et c’est pas mal. Mais je vais être pète bonbons, il n’y a rien de mémorable quoi !

Voilà mes bons nains, vous l’aurez compris c’est un bon film à voir pour Halloween ou le reste de l’année avec vos enfants. Et si vous étiez fan de la série de livres parue dans les années 90, je vous le conseille vivement. En tous cas je pense qu’il viendra grossir ma DVDthèque lorsqu’il sortira.
Allez les amis c’est tout pour aujourd’hui. On se retrouve mardi pour de nouvelles aventures, en attendant je compte sur vous pour partager l’article sur les réseaux sociaux et pour parler de la taverne autour de vous. A la prochaine !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *