Court métrage Dragon Ball Light of Hope

Salut à vous mes bons nains, aujourd’hui nous allons parler d’un court métrage qui sert de premier épisode à la web-série éponyme. Si je vous dit cheveux jaunes en mode « j’ai mis les doigts dans la prise », vous me dites ? Dragon Ball ou DBZ pour les intimes. Alors voyons un peu de quoi il s’agit et je vous dirais ce que j’en ai pensé par la suite. Mais tout de suite le film Dragon Ball Light Of Hope.

Alors, pour ceux qui n’auraient pas suivi l’histoire de Dragon Ball (même si ceux de ma génération n’ont pas pu y couper), cet épisode pilote est tiré de DBZ : l’histoire de Trunks. Mais si vous savez le fils de Vegeta (à l’époque où il n’avait pas encore de moustache) et de Bulma. On retrouve Gohan qui entraine Trunks à combattre les cyborgs C-17 et C-18 (deux belles saloperies si je puis me permettre).

Personnellement lorsque je suis tombé sur cet épisode par hasard lors d’une tribulation youtubesque, je me suis dit « aïe ils vont encore massacrer le manga de notre enfance ». Surtout lorsque vous voyez ce que les studios hollywoodiens en ont fait. Ouais osons le dire une daube sans nom qui n’arrive même pas à la cheville d’un navet. Et là, stupéfaction générale, c’est bien la vache ! Les effets spéciaux tiennent la route, les chorégraphies sont très bien calées et même si le scénario n’est qu’une ébauche puisque c’est un épisode pilote, ça tient la route. On retrouve bien l’esprit de la série originale et personnellement j’espère que les autres épisodes ne tarderons pas à suivre.

En tous cas je vous conseille vivement cette web-série, qui pour le moment ne compte qu’un épisode. Mais je n’ai qu’une chose à dire, ça fait remonter dans mon estime les adaptations de mangas sur écran. Même si au final ce sont des fans qui sont à l’origine de ce projet. Je pense que certaines maisons de prod devraient en prendre de la graine plutôt que d’essayer de faire du pognon à tout prix en lésant les fans d’une série mythique. A bon entendeur Tchou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *