Critique express

Amis nains de tout poils, bonjour.

Aujourd’hui nous allons parler de plusieurs choses : « Deadpool corps. » les trois tomes de X-Men: Magneto le testament et de Marvel Zombie T1.

Alors, pour commencer, je sais qu’il est tôt, mais jamais trop tôt pour un peu de houblon, prenez vos chopines, vos tartines et commençons.

D’abord, nous parlerons de « Deadpool corps ». Alors, qu’est-ce que c’est que ce truc ? Commençons par parler brièvement de Deadpool. C’est un mercenaire loufoque doté de quelques pouvoirs, régénération, maitrise de plusieurs styles de combats, maitre dans le maniement du sabre, expert en arme à feu et surtout doté du pouvoir le plus bizarre, il est capable de parler aux lecteurs. Oui, il sait qu’il est dans un comics et toutes ses personnalités le savent, car il a au moins trois personnalités qui parlent tout le temps. Bon, prenons donc Deadpool et décidons de le mettre en équipe avec d’autre forme de lui-même histoire de mettre le boxon, à savoir sa version féminine, sa version baby, sa version canine et sa version zombie et balancer tout ça dans l’espace. On peut déjà imaginer le bordel, pour vous donner une idée, imaginez cinq nains bourrés de chiantos chez les elfes, ça vous donnera un début de piste.  De plus, ils sont envoyés en mission par le Gardien, un mec qui fait normalement que regarder ce qui ce passe, mais qui pour une fois décide de bouger un peu. La s’ensuit une série d’aventures rocambolesques et amusantes dans un panache d’explosions à faire pâlir M.Bay. Le dessin est beau et moderne et sert très bien l’histoire, qui sans être extraordinaire est agréable à lire. En gros, à lire mais pas indispensable, vous passerez un bon moment.

 

 

Maintenant, parlons un peu de X-men : Magneto le testament.

Bon,  n’allez pas croire qu’il va léguer quelque chose (ah le radin, on dirait un des nôtres), mais plutôt vous raconter son histoire. Que lui est-il arrivé pendant la seconde guerre mondiale et comment s’en est-il sortit. Comme d’habitude, je ne dirais rien de l’histoire, mais sachez qu’une fois le livre fini, vous ne verrez plus le maitre du magnétisme comme avant. Ce livre lui donne une envergure humaine qui bouleverse les aprioris. Le dessin se met vraiment au service de l’histoire. Un conseil, vous pouvez le prendre sans risques, mais sachez que l’action est loin d’être omniprésente et pour ce style heureusement.

 

Et pour finir, Marvel Zombie T1.

Alors là, c’est un what if de qualité. Le topo est simple et efficace, imaginez un monde ou les super-héros se sont transformés en zombie. Où le monde n’a été qu’une longue orgie et hélas où il ne reste plus que quelques humains planqués on ne sait où. Imaginez des elfes sans leurs fèves de cacao et vous aurez une idée de l’état dans lequel se trouvent nos héros préférés. Marvel zombie est un comics à humour noir, servi par des dessins de qualité, qui permettent de jeter une part d’ombre agréable sur des héros tout propres. A lire car, vraiment de bonne facture (mais n’égalera jamais un armurier nain quand même).

 

Voilà mes nains, passez une bonne journée, n’oubliez pas de commenter et si vous voulez un article sur un comics en particulier, demandez et je vous répondrai le plus vite possible.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *