Deadpool

Salut à vous tous les amis. Aujourd’hui nous sommes samedi et comme promis nous allons parler d’un film que je vous conseille de voir, peut-être ce soir d’ailleurs, tiré de l’univers Marvel. Je veux parler de Deadpool.Alors accrochez-vous à vos chaussettes parce que je peux vous assurer que ça va déménager. Mais avant tout on se fait le synopsis et la bande annonce pour se remettre dans le bain, parce qu’au final ça fait un bout de temps qu’il est sortit quand même.

Synopsis : Deadpool, est l’anti-héros le plus atypique de l’univers Marvel. A l’origine, il s’appelle Wade Wilson : un ancien militaire des Forces Spéciales devenu mercenaire. Après avoir subi une expérimentation hors norme qui va accélérer ses pouvoirs de guérison, il va devenir Deadpool. Armé de ses nouvelles capacités et d’un humour noir survolté, Deadpool va traquer l’homme qui a bien failli anéantir sa vie.

Alors que dire de ce film à part un énorme WTF intersidéral. Je connaissais un peu Deadpool de par les comics que j’ai pu lire. J’avais trouvé ça drôle, mais sans vraiment me pencher dessus avec sérieux. Et bah quelle erreur mes bons nains. Alors certes il faut avoir les tripes bien accrochées parce que soyons honnête Mr. Pool ne fait pas dans la dentelle ( à part peut-être pour les culottes… désolé blague de merde, mais ça peut coller à une partie du film). Le film est excellent, mais comme une fois n’est pas coutume entrons ensemble dans les méandres du film.

Scénario : Et bien on apprend clairement qui est Deadpool (pas comme dans ce navet qu’est Wolverine Origins premier du nom). D’ailleurs il y a un joli clin d’œil à ce film au début, mais ça je vous laisse le repérer si ce n’est pas déjà fait. L’histoire est plutôt bien ficelée, même si on peut la rapprocher d’un film pop corn car dès le début on sait comment va se dérouler le film et que le mec en lycra rouge va gagner. Mais tout l’intérêt du film est de voir le personnage se développer. Notons tout de même la présence de Colossus des X-men qui est plus anecdotique qu’autre chose. Il est juste là pour représenter le côté lumineux de la force. Mais on s’en fout nous, c’est le côté obscur qu’on veut avec Deadpool.

Réalisation : Il n’y a pas à dire c’est rythmé et à aucun moment on ne décroche du film. Il y a toujours quelque chose qui se passe soit une explosion, soit une vanne, soit une séance de dégommage en règle. Bref ça pulse sans arrêt et on en est même déçu lorsque le film se termine.

Jeu d’acteur : Alors je vais faire une petite digression les amis. Deadpool est le seul personnage de comics à casser la limite qu’il y a avec le lecteur et là avec le spectateur. Il s’adresse directement à vous pour s’expliquer et tout ça. Je trouve ça excellent. Ce que je trouve encore mieux c’est qu’ils aient reprit Ryan Reynolds pour jouer le personnage. Il avait été très mal exploité lors du film que j’ai cité précédemment et là il s’avère être un excellent Deadpool. Son jeu est tout simplement nickel, il n’en fait pas trop ou s’il le fait on s’en fout parce que son perso le lui permet grâce son humour noir cinglant et parfois classé plus de 18 ans. En tous cas c’est une très belle performance d’acteur.

Musique : Et bien ça colle bien aux images et ça permet aux spectateur de se plonger dans le film. C’est bien mais sans plus quoi !

Voilà mes bons nains c’est tout pour aujourd’hui on se retrouve la semaine prochaine pour de nouvelles aventures cinématographiques me semble-t-il. En attendant je vous conseille vivement de voir ou de revoir ce film qui est tout simplement un des meilleurs film de super qui a été fait jusqu’à présent (même si nous sommes avec un anti-héro). Allez je vous laisse et n’oubliez pas de partager l’article sur les réseaux sociaux et n’oubliez pas de faire une piqûre de rappel dans votre entourage pour qu’il s’abonne à la page facebook et twitter de la taverne afin de ne rien perdre de ce qu’il se fait sur le site. Enjoy !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *