Diablo 3

Salut à vous tous les amis fils et filles de Durin. Aujourd’hui nous allons parler d’un jeu qui est sorti voici quelques années, mais auquel je n’avais pas encore joué : Diablo 3.Alors oui il est sorti en 2012 ça va faire 4 ans… Vous allez me dire mais comment as-tu fait pour ne pas sombrer dans le monde de sanctuaire ? Et bien je vais tout vous raconter juste après la bande annonce du jeu.

Donc je reprends depuis le début Diablo 3 se passe 20 ans après Diablo 2 qui lui était sorti en 2000. Vous incarnez un héro Nephalem qui va dégommer de la saloperie démoniaque à tour de bras. Comme je le disais plus haut je n’avais pas sombrer puisque lorsqu’il est sorti j’étais en plein sur Torchlight 2 et que je n’avais pas forcément trop rushé les deux opus précédents. Mais c’est grâce ou à cause, selon les personnes, à mon bro bakagamer que j’ai commencé à jouer à ce jeu sur PS4. Et là ça a été le début de la fin. En effet en une semaine j’avais déjà terminé l’histoire principale et au bout de 2 mois de jeu je suis parangon 250. Ouais on peut le dire comme ça je l’ai méchamment squatté, mais en même temps il vaut le coup.

Alors ne croyez pas que vous allez poutrer du démon comme ça sans raison, oh grand non, nous avons un scénario très bien ficelé qui reprend quelques persos du deux. Vous allez pouvoir incarner le chasseur de démon, le barbare, le féticheur, le sorcier et le moine. Chaque classe possède des caractéristiques de départ et des compétences différentes que vous allez pouvoir augmenter comme des porcs héhé. Pour l’instant j’ai bien entendu pris… le barbare. Pourquoi ? Euh je pensais que c’était évident. J’adore foncer dans le tas dans ce genre de jeu et faire le bourrin de base qui n’a pas trop besoin de réfléchir et je trouve que cette classe de personnage ce prête bien au défouloir voilà tout.

Au niveau graphisme le jeu est plutôt beau pour ce genre de jeu sur console. Bon en même temps on ne pouvait pas en attendre moins de la part de Blizzard qui est l’un des plus gros éditeurs de MMORPG. Et au la vache les musiques sont tout simplement excellentes et vous plonge dans le monde et les donjons que vous explorez. D’ailleurs faudrait que je me la trouve pour l’écouter lors de mes cessions écriture. Le gros avantage que j’ai trouvé par rapport à un torchlight (oui je prends ce jeu en comparaison, car il a été réalisé par des membres des studios blizzard) les combats sont dynamiques, on sent que ça tape dans le tas et que ça fait mal aux ennemis. Du moins je parle pour la classe Barbare, mais je pense que c’est la même chose pour toutes les autres classes.

Passons maintenant à la durée de vie du jeu qui est tout simplement énorme avec des difficultés allant de normal (comprenez hyper facile mode autoroute activé) à tourment 13 (où la ça pique sévèrement pour le joueur). Pour vous donner une idée pour le moment je navigue entre le tourment 4 et le tourment 5. Et oui plus vous montez en difficulté, plus vous allez avoir des objets rares qui vont tombés, de l’or à foison et des boss qui vont vous donner de plus en plus d’XP.

Voilà les amis vous l’aurez compris je vous conseille vivement de vous mettre à ce jeu si vous avez le temps et l’envie de dégommer du mob pour vous détendre. C’est un des jeux les plus prenant auquel j’ai joué ces derniers temps. En plus du fait qu’il commence à dater un peu vous pouvez le trouver à pas cher du tout genre une quinzaine d’euros. Croyez-moi ça vaut le coup niveau rapport coût temps de jeu. Quand à moi je vous laisse je pense que je vais aller me faire quelques boss. En attendant n’oubliez pas de partager l’article sur le réseaux sociaux et de parler de la taverne autour de vous. Si vous trouvez du monde on pourra peut être se faire une petite LAN sur Diablo 3 héhé. A mardi pour de nouvelles aventures !

 

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *