Doctor Who (saison 7 à 9) Princesszombie

Mes très chers nains et très chères naines, votre dévoreuse de séries TV vous offre aujourd’hui la suite de la critique de Doctor Who !

Doctor Who

(Saisons 7 à 9)

Note: J’ai décidé de diviser ma chronique en 2 sur cette série car elle a effectué un virage à 180° à partir de la saison 7 et je tiens à en parler correctement dans une chronique à part.

Doctor_Who_Logo

            Doctor Who est une série de science-fiction anglaise, diffusée sur la BBC One depuis 1963. Elle a la particularité d’être la série TV la plus longue de l’Histoire. En effet, elle compte actuellement 815 épisodes et a fêtée ses 50 ans le 23 novembre 2013. Une longue liste de réalisateurs se succédèrent à sa tête, mais je parlerais ici des saisons 7, 8 et 9 de la série, sous la houlette de Steven Moffat.

En France, elle est diffusée sur France 4.

Petit résumé pour ceux qui ne connaîtrait pas déjà la série:

            Le Docteur est un Seigneur du Temps, un extraterrestre de 900 ans venant de la planète Galiffrey. Il voyage à travers le temps et l’espace à bord de son fidèle vaisseau spécial, le TARDIS (Time And Relative Dimension In Space, ou Temps À Relativité Dimensionnelle Inter-Spatiale en français) qui est camouflé en cabine téléphonique de police anglaise bleue des années 1960. Il parcourt l’univers, airant de planètes en planètes, d’époques en époques, en quête d’aventures. Très attaché à la Terre, il aime s’accompagner d’humains afin de leur faire découvrir l’immensité du temps et du cosmos. Au cours de leurs voyages, le Docteur et ses Compagnons vont revivre des moments clés de l’Histoire, rencontrer des races extraterrestres belliqueuses comme amicales, ou encore venir au secours de peuples et de planètes entières…

Personnages clés:

spoilers

maxresdefault

Le Docteur

(ici, la 11ème et 12ème réincarnation du Docteur)

Le Docteur est un extraterrestre, un Seigneur du Temps de la planète Gallifrey. Il prêtant être le dernier de son espèce. Il n’aime pas la solitude, c’est pour cela qu’il s’entoure de Compagnons avec qui il vit mille-et-unes aventures.

11ème Docteur : De part la jeunesse de son apparence, ce Docteur est plus impertinent et extravagant que les autres. Il est aussi plus fermé et mystérieux face à ses Compagnons. Malgré cela, il reste attachant, drôle, mais il est moins magnanime que le 10ème Docteur.

12ème Docteur : Ce Docteur a l’apparence d’une homme de 60 ans. Plus ronchon et acariâtre que ses prédécesseurs, il peut paraître moins attaché à ses compagnons, mais conserve malgré tout un grand cœur. Il possède un fort caractère, issue de ses origines écossaises et n’hésite pas parfois à laisser ses compagnons dans l’ignorance. Il est aussi plus indépendant et mystérieux que les autres.

 

Les Compagnons

 

Amy Pond : (Saison 7) Amy est la première Compagne du 11ème Docteur, qui la considère comme sa meilleure amie. Elle est mariée à Rory et malgré le fait que sa vie soit plutôt rangée à présent, elle continue à voyager de temps en temps avec le Docteur.

spoiler 1

Elle est la mère de River Song et finira bloquée dans le passé avec Rory.

[collapse]

Rory Williams : (Saison 7) Mari d’Amy, c’est un homme courageux, fidèle et très attachant. Son amour pour sa femme est sans limite et il l’accompagne donc lors de ses aventures avec le Docteur.

spoiler 2

Il est le père de River Song. Il finira lui aussi bloqué dans le passé avec sa femme.

[collapse]

River Song /

perso

Melody Pond

[collapse]
: (Saison 7 et 9) River est une archéologue du 51ème siècle très mystérieuse. Capable de voyager dans le temps elle aussi, le Docteur et elle ne cesse de se rencontrer de manière non-chronologique. Elle le connaît par cœur et refuse de lui révéler son futur, dont elle garde le secret dans un carnet en forme de TARDIS.
spoiler 3

Elle est la fille d’Amy et Rory et la femme du Docteur.

[collapse]

Clara Oswald /

perso

Oswin Oswald

[collapse]
: (Saison 7 à 9) Clara est une jeune femme très mystérieuse que le Docteur ne cesse de rencontrer mais qui finit toujours pas mourir dans ses bras. Il finit par l’appeler « La Fille Impossible ». Nounou de deux enfants, elle est la compagne du 11ème et du 12ème Docteur. D’une nature joyeuse, optimiste et pétillante, Clara possède un grand cœur et beaucoup de courage. Elle tombe amoureuse de Danny Pink.

Rupert « Danny » Pink :(Saison 8) Danny rencontre Clara et le Docteur alors il n’est qu’un enfant, lors d’un voyage dans le temps. Dans le futur, il finit par travailler avec la jeune femme dont il tombe amoureux. C’est un homme attachant qui ne se laisse pas impressionner par le Docteur, avec qui il voyagera parfois.

spoiler 4

Il mourra à la fin de la saison 8 et son sacrifice sauvera le monde.

[collapse]

 

Missy /

perso

Le Maître

[collapse]
: (Saison 8 et 9) Missy est un personnage très mystérieux et ambiguë. Elle connaît très bien le Docteur et prétend être une vielle amie. Elle possède un humour noir et est très sarcastique. On ne sait jamais si elle est une amie ou une ennemie.
spoiler 5

Elle se révélera être la régénération du Maître, un Seigneur du Temps, grand ennemi/ami du Docteur.

[collapse]

Mon avis:

Note : Cette critique ne prend en compte que les saisons sept à neuf.

Ma note: 3/5

3 sur 5

            A partir de la saison 7, Steven Moffat, réalisateur et scénariste de la série, a choisi de modifier quelques éléments qui ont malheureusement fortement porté préjudice à la série.

            Déjà, il a décidé d’abandonner les doubles épisodes, ce qui était l’un des points forts de la série et il a souhaité donner un ton plus « adulte » aux épisodes. Sauf que la force de Doctor Who, résidait justement dans le fait qu’elle pouvait être regardée par toute la famille et que malgré la noirceur de certains épisodes, la série parvenait toujours à garder son côté bon enfant.

            Doctor Who reste une série dont la qualité est non négligeable. Les épisodes restent très agréables à regarder et le tout demeure divertissant à souhait. Seulement, à partir de la saison 7, la série semble perdre peu à peu son âme et ce qui faisait d’elle un tel phénomène. Les arcs narratifs par exemple, sont de moins bonne facture, voire parfois inexistants. Les épisodes « stand alone » n’ont pas beaucoup d’utilité et surtout, dans sa globalité, la série devient moins chaleureuse, plus clinique. Durant les 6 premières saisons de Doctor Who, le spectateur vibrait littéralement avec les personnages alors qu’à présent, il assiste au spectacle comme un élément extérieur qui apprécie ce qu’il voit, mais qui se sent moins engagé dans l’histoire. La série perd de sa force et de sa passion. Moffat multiplie les ellipses temporelles, hachant le récit de manière un peu trop abrupte.

            De plus, je dois bien avouer que j’ai beaucoup de mal avec le 12ème Docteur que je trouve parfois méprisant et peu attachant. Les régénérations du personnage principal ont toujours été sujettes à débat, mais là où le 9ème, le 10ème et le 11ème Docteur m’ont immédiatement charmé, ce dernier a vraiment du mal à s’imposer comme LE Docteur à mes yeux. Il n’est plus aussi culte qu’avant. La preuve en est que Clara devient presque le personnage principal de la série à certains moments.

            En conclusion, cette série reste de bonne facture et ceux qui commenceraient la série par la saison 7 la trouveraient certainement excellente. Mais en tant que fan de la première heure, je ne peux m’empêcher d’être déçue par la tournure que prennent les choses. La série perd nettement en émotion. Même si je serais toujours une grande amatrice de Doctor Who, je suis plus la série par habitude que par véritable passion à présent.

            La saison 9 vient tout juste de commencer et j’espère de tout mon cœur qu’elle sera meilleure que les deux précédentes. Un bon point déjà : le retour des doubles épisodes et un début de saison plutôt engageant. Preuve qu’il y a de l’espoir pour l’avenir de la série.

Les + :

_ La série reste culte

_ Les acteurs sont comme d’habitude irréprochables

_ Les compagnons du Docteur (Amy, Rory, River et Clara) sont toujours aussi attachants

_ Le respect de l’univers et de la mythologie

_ Des mystères intéressants

Les – :

_ Un 12ème Docteur peu attachant

_ L’absence de doubles épisodes

_ Des intrigues vraiment inégales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *