Double critique Mangas : le retour

Salut à tous les nains et toutes les naines aujourd’hui nous nous retrouvons pour une double critique mangas. Et cette fois c’est Mononoke Hime et Mon voisin Totoro qui seront à l’honneur. Pour petite piqûre de rappel ces deux chefs d’œuvre de l’animation japonaise sortent tout droit des studios Ghibli et de l’imagination du maître Hayao Miyazaki. Alors, prenez une bonne bière ou une bonne cervoise et c’est parti pour deux films magnifiques.

Mononoke Hime ou Princesse Mononoké est sortit dans les salles le 12 janvier 2000 (et oui ça fait déjà 13 ans mais alors ça n’a pas pris un coup de vieux). Alors, il est vrai que ce film n’est pas forcément fait pour les enfants, mais ça j’y reviendrai plus tard. Voici le synopsis: Au XVe siècle, durant l’ère Muromachi, la forêt japonaise, jadis protégée par des animaux géants, se dépeuple à cause de l’homme. Un sanglier transformé en démon dévastateur en sort et attaque le village d’Ashitaka, futur chef du clan Emishi. Touché par le sanglier qu’il a tué, celui-ci est forcé de partir à la recherche du dieu Cerf pour lever la malédiction qui lui gangrène le bras. Et voici la Bande Annonce.

Alors, que dire de ce film à part que ça a fait vibrer les murs de nos grottes au fond des montagnes. Et bien on sent bien l’attachement de Miyazaki au japon traditionnel et empreint de légendes. Un jeune garçon va se retrouver maudit par un ancien dieu alors qu’il n’y est pour rien. Bien entendu il va aller à la recherche de la source du mal qui a infecté le dieu sanglier. Bon je vous l’accorde c’est simple mais c’est une bonne intro car ce qui est intéressant c’est le voyage de notre héros. Bon on retrouve le monde onirique et légendaire avec les animaux géants, les sylvins, le dieu cerf (représentation des dieux) et par conséquent de l’ancien temps. En parallèle à cela vous avez la violence et les hommes qui représente une menace pour la nature. Là encore on sent l’âme écologiste et proche de la nature du réalisateur. Et que dire de la musique qui est tout simplement magnifique mais plutôt que vous la décrire je préfère vous la faire découvrir si vous ne la connaissez pas. Appréciez le talent de Joe Hisaishi.

Voilà pour ce film qui fait parti de mes préférés de ce genre. Alors, forcément il vaut mieux montrer cette oeuvre à des adolescents ou à partir de 10 ans. Même si ça m’étonnerait que de nos jours les enfants aient encore peur des monstres. Mais un animé à voir absolument.

Allez deuxième au banc des accusés : Mon voisin Totoro. La date de sortie est assez lointaine puisqu’il s’agit d’un film de 1988. Mais la date de reprise de Totoro fut en 2002 pour le grand public. Ce film est parfait pour les enfants à partir de 3 ans. Voici le synopsis et la bande annonce par la même occasion.

Deux petites filles viennent s’installer avec leur père dans une grande maison à la campagne afin de se rapprocher de l’hôpital ou séjourne leur mère. Elles vont découvrir l’existence de créatures merveilleuses, mais très discrètes, les totoros.
Le totoro est une créature rare et fascinante, un esprit de la forêt. Il se nourrit de glands et de noix. Il dort le jour, mais les nuits de pleine lune, il aime jouer avec des ocarinas magiques. Il peut voler et est invisible aux yeux des humains. Il existe trois totoros : O totoro (gros), chu totoro (moyen) et chili totoro (petit).

Comme dans tous les films de Miyazaki la situation initiale est très simple mais les aventures des deux gamines du films sont supers attachantes. On navigue avec bonheur dans ce monde enchanteur à la rencontre d’une espèce de grosse peluche protectrice. Oui les japonais sont très barrés esprit protecteur de la forêt et tout. Mais c’est pour notre plus grand plaisir dans ce film. Que dire d’autre à part que c’est là que nous voyons les noiraudes pour la première fois, idée reprise dans « Le voyage de Chihiro ». Bref un super moment à passer. Et encore une fois je partage avec vous le thème principal du film mes bons nains. Et surtout celui là vous pouvez le faire découvrir au plus grand nombre. Il en vaut le coup.

Voilà on se retrouve très vite pour une nouvelle double critique mangas mes bons nains. En attendant n’hésitez pas à regarder d’autres films des studios Ghibli.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *