Final Fantasy XV : Kingsglaive

Salut à tous les nains et toutes les naines. On se retrouve aujourd’hui pour parler du troisième film sorti sous licence Final Fantasy et la semaine dernière nous avons parlé des Créatures de l’esprit et d’Advent Children, aujourd’hui c’est au tour de Kingsglaive.Alors ce film sort tout juste 11 ans après les aventures de Cloud et Sephiroth, mais alors que de progrès. Installez-vous confortablement on se retrouve juste après le synopsis et la bande annonce. Et oui on ne change pas une équipe qui gagne.

Synopsis : Ces dernières années, Niflheim, un empire militaire et technologiquement avancé, a conquis les autres nations et est actuellement en guerre contre Lucis. Dans cette guerre, Lucis est protégé par les Kingsglaive — une unité d’élite qui manie le pouvoir magique de la famille royale et qui est constituée d’immigrants venant de l’extérieur de la ville. Le film commence avec le roi régnant, Régis Lucis Caelum CXIII, qui accepte les conditions d’une paix avec Niflheim : dans le cadre du traité, Régis doit céder à Niflheim les territoires autour de la ville royale d’Insomnia et marier son fils, le Prince Noctis à Lunafreya Nox Fleuret, ancienne princesse de Tenebrae.

Alors que dire de ce film… désolé je vais être vulgaire les amis, mais c’est une putain de claque visuelle. C’est beau il n’y a rien d’autre à dire. Après je n’ai pas jouer au jeu et je vous encourage à aller voir sur le site de notre ami Keitaro pour voir sa critique du jeu. Et je pense que vous pouvez vous fier à ce qu’il dit. Moi je vais juste me contenter de parler du film ça sera déjà pas mal. Et outre le fait que ce soit beau et que l’histoire tient bien la route, les producteurs n’ont pas hésité à mettre les moyens pour le doublage aux USA, restez un peu je vais en parler un peu plus bas. Allez entrons un peu dans les méandres du film.

Scénario : On commence le film avec un petit flashback avec le roi Régis, son fils et la princesse lunafreya qui nous montre comment la guerre s’est propagée. Bref on revient dans le présent et on découvre les Knigsglaive avec en tête de liste Nyx (qui soit dit en passant est un putain de perso badass) qui se servent de la magie du roi pour protégé les territoires. Malheureusement il va y avoir un petit problème et le Roi va se faire trahir laissant sa cité à feu et à sang. Bon c’est vraiment les grandes lignes hein. Par contre l’histoire est tellement bien ficelée que les deux heures que dure le film s’envolent comme si de rien n’était. Un rythme soutenu et surtout des batailles à couper le souffle. Ce qui me donne une bonne raison de passer à la prochaine rubrique.

Réalisation : Pffff… honnêtement que voulez-vous que je vous dise ? C’est magnifique ! Mais tout est beau, les personnages, les décors, les cités et l’animation est d’une fluidité impressionnante. Franchement Square Enix a placé la barre sacrément haut cette fois et en plus ça donne envie de jouer au jeu sur PS4. Donc je pense clairement que le contrat est rempli !

Jeu d’acteur : Quand je vous disais que la distribution pour la version anglaise était assez costaude je ne mentais pas puisque le roi Régis est doublé par Sean Bean (en même temps avec un doubleur comme ça on pouvait être sûr que le roi allait mourir), Lunafreya doublée par Lena Headey (mais oui votre Cersei de GOT). Très bon doublage en tous cas.

Musique : Pareil que le reste la musique est excellente et reste en tête, mais surtout elle plonge le spectateur dans l’univers de ce FFXV et rien que pour ça c’est une bonne soundtrack.

Voilà mes bons nains c’est tout pour aujourd’hui. Vous l’aurez compris ce film vaut carrément le coup d’œil et si vous êtes un grand fan de la licence vous ne pourrez qu’être ravi. Personnellement j’ai passé un très bon moment et je pense que je me prendrai peut être le jeu quand il aura baissé de prix. En tous cas n’hésitez pas à partager l’article sur les réseaux sociaux et à parler de la taverne autour de vous. Et on se retrouve jeudi pour votre séance de court hebdomadaire. Allez à la prochaine mes bons nains !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *