Game Of Throne : L’oeuf de Dragon

 

Salut à tous les nains et toutes les naines. Aujourd’hui, je vous propose de retourner dans le monde  de G.R.R Martin pour savoir ce qu’il s’est passé 90 ans avant les évènements que nous suivons avec avidité lors de la sortie de la série tous les ans et pour les moins patient dans les tomes.

oeuf-de-dragon

Je veux bien entendu parler du livre « L’oeuf de dragon ». Alors voyons un peu ce que nous en avons pensé… Vous verrez je ne ferais pas trop long. Ce sera juste pour vous donner envie de le lire.

Bon alors, comme la couverture du livre l’indique l’action se passe 90 ans avant les livres de Game Of Throne. On se retrouve donc sous domination Targaryenne. On suit les aventures du chevalier errant Dunk et de son écuyer nommé l’Oeuf. Ces derniers vont se retrouver malgré eux embarqués dans un complot visant à renverser le pouvoir en place. Mais grâce à sa droiture Dunk arrivera à déjouer les plans et à défendre sa peau et celle de ses amis. Voilà ce que je peux vous dire pour résumer ce livre sans trop vous spoiler de choses. Et croyez-moi ce n’est l’envie qui m’en manque.

Le livre en lui-même se lit relativement bien. On a un peu de mal à entrer dans ce monde malgré le fait que nous connaissons Westeros par ce qui se passe dans Game Of Throne. Pour le format du texte ce n’est pas un livre classique comme on l’entend. C’est une nouvelle de 174 pages sans chapitre. Balèze la nouvelle quand même. Notre ami Martin n’a peut être pas compris qu’une nouvelle c’est relativement court. Bon en même temps vu ce qu’il a déjà écrit, oui je l’accorde c’est court.

Les personnages sont attachants, mais c’est longuet tout de même. En fait les trois quart du livre se passe lors d’un tournoi ou plutôt d’une joute organiser pour des épousailles. C’est vrai que pour les aficionados des tournois chevaleresques vous allez être servi. Mais si vous voulez de l’action allez sur les dernières pages peut-être les 60 ou 70 dernières.

Le titre du livre est à double sens. D’un côté vous avez l’écuyer de Ser Dunk, l’œuf, qui se trouve être le fils d’un Targaryen et donc le possible héritier du trône de fer et de l’autre vous avez la récompense promise pour le vainqueur du tournoi, un œuf de dragon. J’ai trouvé assez sympa la subtilité. Pour le reste ça se lit bien tout de même, on passe un bon moment avec les chevaliers errants et c’est avec plaisir qu’on retrouve le style de Martin. Pour ceux qui connaissent déjà l’univers je ne peux que vous le conseiller. Pour ceux qui veulent entrer dans Westeros, ne commencez pas par ce livre, le style est peut être un peu trop lourd pour accrocher directement. En tout cas j’ai passé un bon moment en lisant ce livre.

Allez à bientôt mes bons nains et n’oubliez pas d’acheter ce livre, je pense que la version poche est sortie depuis le temps et que vous la paierez moins cher que la version Pygmalion. Enjoy mes bons nains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *