Il était… (web-série d’Alea Jacta Est)

Salut à tous les nains et toutes les naines. Aujourd’hui je viens vous parler d’une web-série que j’ai découvert voilà quelque temps. « Il était… » réalisé par l’association Alea Jacta Est. Le premier épisode est sortit le 10/06/14 et s’intitule « Il était… un PNJ ».

Je vous propose la première partie de l’épisode. Vous allez vite comprendre le principe de la série.

Bon vous l’aurez compris dans cette web-série c’est le spectateur qui a le pouvoir de décider où va l’histoire. Et je trouve que ce concept est innovant et on s’implique dans ce qu’il va se passer, c’est comme « les livres dont vous êtes le héros », mais en live. Le travail comme vous le verrez par la suite est titanesque, il leur a fallu tourner toutes les possibilités et sans faire une seule faute. Le jeu des acteurs est pas mal et on joue en quelque sorte avec eux.

Chose très intéressante, c’est que l’on regarde l’épisode dans un premier sens et ensuite on recommence encore et encore pour voir toutes les directions que prend l’histoire. Et je peux vous assurer que ça prend un petit bout de temps. Mais on ne voit pas le temps passé et c’est ce qui est bien. Pour vous j’ai contacté Alea Jacta Est et leur ai posé quelques questions. Voici leur réponses mes bons nains.

iletaitlancement2

Quels ont été les projets avant « Il était » ?

Alea Jacta Est a travaillé sur deux projets de web-séries avant d’en arriver à « Il était » mais aucun de ces projets n’a vu le jour. Le tout premier projet, « Alea », a donné son nom à l’association. Il nous a permis de nous confronter pour la première fois à l’univers de la réalisation et du tournage. Ça n’a pas été facile car nous ne sommes pas étudiants en cinéma à l’origine et on a dû tout apprendre sur le tas, en autodidacte. On a finalement décidé de renoncer à Alea, qui était beaucoup trop ambitieux en terme de moyens techniques et financiers et on a écrit un nouveau scénario, « Brain Storm ». Cette fois ci ce n’est pas un problème technique qui s’est posé, mais un problème humain. Un des acteurs principaux a quitté soudainement le projet alors qu’on avait presque terminé de tourner le premier épisode de la série, ça a été un coup dur pour toute l’équipe.

D’où vous est venue l’idée de cette web série ?

Juste après l’épisode de « Brain Storm », l’équipe s’est posée autour d’une table pour se demander si on devait tout recommencer à zéro ou bien repartir sur un nouveau projet, plus rapide à tourner. On a décidé de se laisser un peu de temps pour réfléchir et on est tous aller prendre l’air en randonnant dans les bois. Et comme à chaque fois qu’on passe du temps tous ensemble, on a commencé à délirer sur des scénarios absurdes, parmi lequel celui de la vie cachée d’un PNJ. Tout naturellement, on a commencé à réfléchir à comment mettre ça en scène et on s’est dit que ça pourrait être amusant de donner le choix de plusieurs alternatives au spectateur, un peu comme dans les jeux vidéo.

L’avantage de la série « Il était… » c’est que chaque épisode est indépendant l’un de l’autre, ce qui nous permet de travailler avec de nouveaux acteurs et techniciens d’un épisode à l’autre. C’est à la fois agréable et ça nous offre une sécurité pour le projet qui peut se développer sans crainte qu’un acteur abandonne en court de route. Ce concept nous a séduit et on a décidé de travailler l’idée, ce qui a fini par donner naissance à « Il était… un PNJ ».

Vu le nombre de chemins possibles pour un épisode. Comment se passe un tournage ?

C’est très compliqué et on s’appuie énormément sur le découpage technique. Le pire ennemi dans ces cas-là, c’est les faux raccords, quand on doit relier une scène à deux ou trois alternatives… ça nous est arrivé de nous rendre compte après une journée de tournage qu’un raccord était mauvais, et on a dû retourner le plan. Dans tous les cas ça demande aux réalisateurs et au directeur technique de connaître parfaitement le scénario pour éviter les incohérences.

Comment a été accueilli le 1er épisode par la communauté du net ?

Étonnamment bien. On a présenté notre épisode en avant-première au festival Pix and Tech et Lord of the Geek et on avait un peu peur de la réaction du public (c’était notre première réalisation après tout), et en fin de compte, les gens ont été très réceptif au concept de « la web série dont vous êtes le héros ». On a eu plein de retours constructifs et ça a été très motivant pour l’équipe qui se remettait difficilement de l’épisode « Brain Storm ». Ça a été la même chose quand on a sorti l’épisode sur internet deux semaines plus tard. Je pense que ce qui a séduit la communauté c’est l’originalité du concept, c’est ce qui s’est le plus démarqué dans les commentaires en tout cas.

Avez-vous d’autres projets pour la suite ?

Après une grosse pause pendant l’été, l’association se remet en route et est très motivée pour travailler sur les nouveaux épisodes d’Il était… . Le scénario du nouvel épisode est écrit, il s’appellera « Il était… une jeune diplômée » et racontera l’aventure d’une jeune femme qui galère à s’insérer sur le marché du travail avec un master en poche. Une situation réaliste où beaucoup de personnes pourront se reconnaître. Cette fois on sort du cadre de la fantasy pour explorer un autre univers, tout aussi intéressant à nos yeux. Il n’y a plus qu’à espérer que cela plaise à la communauté !

photo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *