Independence Day Resurgence

Salut à tous les nains et toutes les naines. Aujourd’hui nous allons parler d’un film histoire de changer un peu. Et quoi de mieux de parler d’une suite d’un film qui a marqué les années 90. Je veux bien entendu parler d’Independence Day Resurgence. Alors installez vous confortablement et préparez-vous à une claque visuelle avec ce film, mais ça je développerai un peu plus bas. Pour le moment on ne change pas une équipe qui gagne et on commence par le synopsis et la bande-annonce. C’est parti !

Synopsis : Nous avons toujours su qu’ils reviendraient. La terre est menacée par une catastrophe d’une ampleur inimaginable. Pour la protéger, toutes les nations ont collaboré autour d’un programme de défense colossal exploitant la technologie extraterrestre récupérée. Mais rien ne peut nous préparer à la force de frappe sans précédent des aliens. Seule l’ingéniosité et le courage de quelques hommes et femmes peuvent sauver l’humanité de l’extinction.

Alors que dire de ce film ? Et bien c’est une très bonne suite je trouve. On reste dans la même veine que dans le premier avec des effets visuels nettement mieux. Qu’on se mette d’accord je ne dis pas que c’est une chef d’œuvre, mais je trouve que pour un film de ce genre, c’est à dire catastrophe, on se pose là. L’avantage c’est qu’ils ont gardé le même réalisateur, ce qui fait qu’on a une réelle continuité donnant sur des améliorations suite à la première venue des petits hommes verts (pas si vert que ça d’ailleurs). Mais commençons par développer un peu plus avant dans ce qui suit.

Scénario : Alors comme je le disais c’est un film catastrophe et le scénario n’est pas très très étoffé. On sait pertinemment que le gentil ricain va gagné à la fin, le tout est de savoir comment il va y arriver. Je dois admettre que je n’attendais pas grand chose de ce film et j’ai été très agréablement surpris. On a une évolution temporelle prenant en compte les vingt ans qui séparent les deux films. Suite à la première attaque les humains ont utilisé la technologie alien à leur avantage et on tout fait pour se protéger au cas où. Chose qu’ils n’avaient pas prévu c’était que les vilains pas beaux extra-terrestre allaient se repointer et remettre le bordel à un autre niveau. Le scénario est simple, efficace et malgré le genre du film ça tient bien la route.

Réalisation : On ne peut pas dire que ça ne bouge pas, je n’ai pas remarqué de temps mort pouvant faire lâcher le spectateur en plein milieu du film (pas comme dans ghost-caca_busters de 2016). Les effets visuels sont magnifiques et les intégrations ne font pas toc. On voit correctement les Aliens et je trouve que ça rend vraiment pas mal du tout. On voit carrément la différence de technologie entre les années 90 et celle d’aujourd’hui.

Jeu d’acteur : Je n’ai pas grand chose à dire là dessus. C’est juste, pas trop de fausse note et le fait que Will Smith ne soit pas là donne un petit coup de frais pas désagréable. Jeff Goldblum est fidèle à son personnage du premier opus et Bill Pullman bien qu’ayant pris un sacré coup de vieux est encore bon dans son jeu. Le reste du casting est assez jeune et pas mauvais puisqu’ils sont habitués aux films d’actions.

Musique : On retrouve le thème principal du premier volet avec plaisir et le reste de la bande son colle bien au film.

Voilà vous l’aurez compris Independence Day Resurgence est un bon film catastrophe et surtout une très bonne suite. On passe un très bon moment à le regarder et à aucun moment on se dit qu’on va éteindre et passer à autre chose. Je pense que si je le trouve à pas trop cher je me fendrai de le prendre en DVD. J’ai déjà vu le premier à 3€ à NOZ… on va attendre un peu. Je vous le conseille vivement.
C’est tout pour aujourd’hui on se retrouve jeudi pour un nouveau numéro de Jeudi c’est court métrage. En attendant je compte sur vous pour partager l’article sur les réseaux sociaux et pour parler de la taverne autour de vous. Allez à la prochaine mes bons nains !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *