La grogne du Nain

Amis nains, bonjour. Aujourd’hui, c’est la panse vide et le cœur lourd qui me font venir vers vous. J’ai trouvé sur internet une nouvelle série des Chevaliers du Zodiaque, Saint Seiya en V.O. Elle s’intitule Saint Seiya Oméga, mais devrais plutôt s’appeler Saint Seiya « Oh My God ». Je rentrerai plus tard dans les détails, mais sachez amis nains que cette nouvelle série est à CDZ ce que le dernier Indianna Jones est à la trilogie originale. Qui a dit un viol ? Non bien pire, ils ont organisé une tournante géante et tout le monde lui est passé dessus. L’idée de base, avec un nouveau dieux cherchant à conquérir notre chère planète Terre est logique, en l’occurrence ici c’est Mars, n’est pas mauvaise. Bon c’est du CDZ, mais OK, on aime. Sauf que là c’est le drame, on voit un Seiya vêtu de l’armure d’or du Sagittaire (WTF!!!!) mettre une grosse branlée à Mars protégeant par la même Athéna et un bébé. Bébé qui, je vous le dis de suite, n’est pas le fils de Seiya. D’ailleurs ce bébé, à en croire l’histoire, est le fils d’une météorite. Oui, mais bien sûr. Ah, en parlant de cette météorite, elle a apporté avec elle son lot de (conneries) nouveautés avec elle.

Et là amis nains accrochez vous bien, (oui à une pinte ça marche aussi Drizzt), c’est parti pour le massacre. Allez, on y va!

Nouvelles armures, qui maintenant sont toutes attachées à un élément (eau, feu, terre etc…). Vu que l’on parle des éléments, il y a donc un ordre de puissance entre eux, sauf que les éléments lumières et ténèbres surpassent les autres, donc ça sert à rien. Nouveau design, maintenant nos chevaliers ce battent en pyjama.

armures CDZFinit les armures dignes et fières, maintenant, ce sont de grenouillères de combat. (Putain, ça en jette !). Finit les Pandora Box pour garder l’armure, maintenant elles sont dans des cristaux. D’ailleurs je soupçonne Nadia (de Nadia et le secret de l’eau bleue) d’avoir participé au viol collectif. Et je soupçonne même Sakura de Card Captor Sakura d’être, elle aussi, dans le coup vu les cinématiques quand nos (fières) ridicules chevaliers revêtent leurs armures.

Tel fut le coup de grâce que j’ai reçu amis nains et tout cela en un seul épisode. J’ai titubé jusqu’à vous pour vous prévenir. En chemin, un (amis) être mal attentionné m’a dit : » Eh, t’as pas vu dans le troisième épisode il y a machine qui retire son masque volontairement ! ». Mon sang ne fit qu’un tour, je courus vers l’ordi le plus proche pour voir cela de mes propres yeux. Ne pouvant croire que cette partie de la mythologie cdzienne avait aussi été bafouée. Et oui amis nains, cela est certes dans l’ordre des choses aujourd’hui, mais n’oublions pas les fondements de la chevalerie made in Athéna, sexistes certes, mais millénaires.

Cela fut la goute d’eau qui mit le feu au lac. J’ai bien pensé mener une expédition punitive, mais je préfère garder ma bourse bien pleine. Certes, quelques ordis ont prit des coups de haches, chaises, épées et d’elfes dans la gueule, histoire de calmer mes ardeurs guerrières. Mais après mon cerveau s’est mit à imaginer le pire.

Alors pourquoi pas un chien chevalier… ou non pour coller avec l’ambiance, un ornithorynque chevalier de la constellation du Triangle. Hein, pourquoi pas ! Ou mieux, pour déterminer le vainqueur, ils feraient des batailles de pierre-papier-ciseaux, sur la musique du premier pong. Ou encore mieux, histoire vraiment d’en faire un super (animé) étron, ils pourraient créer une école de la chevalerie, avec un directeur et des combats d’entrainement. Quoi ! c’est dans l’épisode six !

Bon, comme vous l’aurez compris, ne regardez pas cette daube innommable, c’est limite dangereux pour la santé. Pour dire, je ne la ferais même pas regarder à des elfes.

Allez, je vous laisse vaquer à d’autres occupations forcément plus intéressantes, et bonne bière à tous.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *