La saga Harry Potter : Les livres

Cet article fait suite à celui qui se trouve dans la catégorie film. Comme nous avons abordé les films, maintenant voyons un peu ce qui se passe au niveau des livres.

Les romans sont au nombre de sept et reprennent les même titres que les films. Ils sont développés comme bien entendu par Joanne Kathleen Rowling. La saga a commencé à être pensée en 1990 et la première proposition à un éditeur s’est faite en 1995 (et oui cela va faire 15 ans que le sorcier à la cicatrice existe). C’est elle-même qui a créé son univers magique, ainsi vous verrez des mots comme moldus (gens sans pouvoirs) ou sang de bourbe (sang mêlé) apparaître dans les différents tomes. Elle a été jusqu’à créer les règles de société des ces sorciers qui vivent dans notre monde mais qui nous sont invisibles. Bien entendu elle a repris des éléments dans la mythologie comme les créatures telles que les dragons ou l’hippogriffe. Mais pour ce qui est des détraqueurs c’est une création originale (plutôt flippant non ?). Alors quand le phénomène est arrivé en France, beaucoup ont pensé que le roman était fait pour les enfants. Mais au fur et à mesure des livres l’histoire devient plus sombre et se trouve, par conséquent, de moins en moins pour le public visé au départ par les éditeurs, c’est à dire les 9 – 11 ans. Puis les ventes de livres ont explosées lors de la sortie du premier volet du film en 2001. Et je ne parle pas des ventes des objets dérivés comme les capes à l’effigie des différentes maisons, le jeu d’échec et j’en passe. Personnellement j’ai acheté les livres à partir du troisième film et j’ai lu les cinq premiers en deux semaines. Puis j’ai fait comme tout le monde j’ai guetté les sorties des deux derniers tomes.

Comme la plupart des livres qui ont été adaptés sur grand écran, il y a une dose assez impressionnante de détails qui ont été oubliés pour le cinéma. Ce sont en quelques sortes (et là je fais appel au joueur qui est en chacun de vous) des quêtes annexes. Je vais prendre la coupe de feu parce que c’est l’exemple le plus frappant. Il y a une histoire autour du tournoi des trois sorciers. Oui c’est vrai je vous assure ! On voit par exemple Hermione se battre pour les droits des elfes de maison. On apprend aussi énormément sur les autres écoles de sorcellerie à travers le monde (Durmstrang et Beauxbâtons), Rita Skeeter est encore plus détestable que dans le film (elle est déjà exécrable donc imaginez un peu). Bref comme quoi les livres sont encore plus riches que les films, mais ça la plupart d’entre vous le savent déjà.

Alors pour les fans les 900 pages du cinquième tome et les 810 du dernier volume n’ont en rien entamé l’avidité de savoir la fin de l’aventure. Il faut dire que dès que vous avez mis le petit doigt dans l’univers de J.K Rowling et que vous avez ouvert la première page d’un de ses livres, vous ne pouvez vous arrêtez avant de l’avoir terminé. Ainsi  la lecture du dernier tome m’a pris une nuit. A chaque fin de chapitre on se dit : « aller encore un et je vais me coucher ». Et au final le soleil se lève quand vous tournez la dernière page du livre. Bref cette saga est un pur régal pour l’imaginaire.

Si vous n’aimez pas lire et que vous n’avez pas vu les films (peut être que vous ne vivez pas sur Terre après tout). Les aventures d’Harry Potter existent en livre audio. Il n’y a que les quatre premiers tomes disponibles, lu par Bernard Giraudeau qui donne une voix particulière à chaque personnage.

Voilà je pense avoir fait un petit tour d’horizon de cet univers. Mais si vous voulez vous faire votre opinion n’hésitez pas, lisez les livres, regardez les films. Et si j’ai un petit conseil à vous donnez, si vous êtes un novice dans cet univers, regardez les films en premiers et lisez les livres par la suite. Au moins vous n’aurez pas la sensation de manque lorsque vous regarderez les films. Voilà et bien bonne lecture à tous et à la prochaine pour un nouvel article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *