Le conte de la princesse Kaguya

Salut à tous les nains et toutes les naines. Aujourd’hui nous allons parler d’un animé que j’ai découvert pas hasard en trainant mes guêtres sur le net. Ce film tout droit sorti des Studios Ghibli et réalisé par Isao Takahata, reprend un classique de la littérature nippone : Le conte de la princesse Kaguya. Allez on se retrouve après le synopsis et la bande annonce.

Synopsis : Adapté d’un conte populaire japonais « Le coupeur de bambou », un des textes fondateurs de la littérature japonaise, Kaguya, « la princesse lumineuse », est découverte dans la tige d’un bambou par des paysans. Elle devient très vite une magnifique jeune femme que les plus grands princes convoitent : ceux-ci vont devoir relever d’impossibles défis dans l’espoir d’obtenir sa main.

Alors, je trouve ce film un peu long malgré qu’il soit très intéressant. On retrouve bien le style de Takahata très attaché à l’histoire du Japon comme dans le Tombeau des Lucioles.

Au niveau de scénario : C’est très bien construit et on suit toutes les étapes de la vie de la princesse. On trouve tout de même une critique de la société de l’époque où les filles n’avaient guère le choix de leur avenir puisque l’entourage s’en chargeait pour elle. Pour le coup je me suis bien identifié au père qui veut le meilleur pour sa fille, même si ce n’est pas forcément ce qu’elle veut. Par contre petit bémol je trouve dommage de savoir à environ une demie heure de la fin les véritables origines de Kaguya. Ce qui précipite la fin et donne un rythme d’urgence. Bon ce n’est que mon avis et je ne sais pas si le réalisateur a voulu cet effet. En tout cas ça reste agréable à regarder.

Pour ce qui est du style de l’animation : Nous ne sommes pas dans de l’animation classique pour le studio ghibli. Là, on l’impression que le réalisateur à voulu littéralement donner vie au story board et je dois avouer que c’est plutôt plaisant. Grâce à cette technique on sent bien le côté traditionnel que Takahata veut transmettre.

Du côté des musiques on est toujours dans le féérique et la musique est digne de ce que nous avons déjà entendu dans les films précédents. Un très beau travail.

Bref vous l’aurez compris, je vous conseille de voir cet animé de toute urgence. Encore une oeuvre réussie pour Takahata et les Studios Ghibli. Allez à mardi pour de nouvelles aventures mes bons nains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *