Le discours d’un roi

Salut à vous mes très chers amis. Aujourd’hui on se retrouve pour de nouvelles aventures et une fois n’est pas coutume je vous propose de parler d’un film que j’ai trouvé plutôt bien fait, « Le discours d’un roi ».Alors installez-vous confortablement nous allons commencer en douceur avec le synopsis et la bande-annonce, puis nous entrerons dans les détails. Allez c’est parti on se retrouve juste après les amis.

 Synopsis :D’après l’histoire vraie et méconnue du père de l’actuelle Reine Elisabeth, qui va devenir, contraint et forcé, le Roi George VI (Colin Firth), suite à l’abdication de son frère Edouard VIII (Guy Pearce). D’apparence fragile, incapable de s’exprimer en public, considéré par certains comme inapte à la fonction, George VI tentera de surmonter son handicap grâce au soutien indéfectible de sa femme (Helena Bonham Carter) et d’affronter ses peurs avec l’aide d’un thérapeute du langage (Geoffrey Rush) aux méthodes peu conventionnelles. Il devra vaincre son bégaiement pour assumer pleinement son rôle, et faire de son empire le premier rempart contre l’Allemagne nazie.

Alors que dire de ce film… et bien il est carrément bien ! Attention je ne dis pas que c’est le genre de film qu’on se passe en boucle et devant lequel on reste subjugué. Je dis juste que pour un film historique il est loin d’être soporifique. Alors je le développerais juste après, mais je pense que c’est essentiellement dû au jeu d’acteur des trois personnages principaux. On se retrouve plongé dans l’Angleterre des années 30-40 à l’époque où le fils de la Reine Victoria est encore sur le trône. C’est très bien fait, mais entrons maintenant dans les détails.

Scénario : Alors on ne peut pas dire qu’il y ait de l’originalité puisque Tom Hooper se base sur un moment d’histoire. Juste avant que le père de l’actuelle Reine d’Angleterre soit couronné. On nous montre comment le futur Georges VI se prend en main pour combattre son petit handicap de bégaiement. Le film est assez linéaire et on voit bien entendu les progrès du futur monarque, qui après maints efforts parviendra à surmonter ses difficultés (je vous jure je ne spoile rien puisque c’est un fait historique avéré). En tous cas c’est bien ficelé.

Réalisation : Bon dans ce genre de film faut pas s’attendre à des effets spéciaux de taré ! Malgré le fait que ce soit un film historique on trouve tout de même un certain rythme avec un enchainement des évènements assez rapide permettant au spectateur de ne pas décrocher au bout de la première heure. Le moment où le futur roi prend des cours avec son prof particulier est très bien monté ce qui donne encore plus de dynamisme au film.

Jeu d’acteur : Je pense réellement que la force du film est là ! Colin Firth est très bon et attachant dans le rôle du futur Georges VI avec cet entêtement qui caractérise les têtes couronnées de ce monde et au final on s’attache à ce personnage. Helene Bonham Carter est aussi très juste dans le rôle de la Reine mère. C’est un réel soutien pour son mari et elle prend au sérieux les fonctions que son mari va devoir assumées. Et que dire de Geoffrey Rush (alias le capitaine Barbossa dans Pirates des Caraïbes) un prof décalé, aux méthodes des plus originales pour l’époque et qui ne se soucie guère du protocole. Sans doute mon personnage préféré dans ce film. En tous cas un grand bravo à eux pour avoir rendu ce film intéressant.

Musique : Composée par Alexandre Desplats. Le thème principal est intéressant et le reste des musiques collent bien aux images. C’est bon car ça plonge le spectateur un plus dans le film.

Voilà mes bons nains c’est tout pour aujourd’hui, on se retrouve mardi pour un nouveau numéro de portrait de Cosplayeur. En attendant si vous n’avez pas vu ce film, je vous le conseille grandement et vous pouvez le trouver pas cher en DVD. Allez je compte sur vous pour partager l’article sur les réseaux sociaux et pour parler de la taverne autour de vous. Je vous souhaite une bonne fin de week-end et à la prochaine pour de nouvelles aventures. Enjoy !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *