Le Festival Dijon SAITEN

Salut à tous et à toutes mes bons nains ! Aujourd’hui je viens à vous pour parler d’un festival sur la culture japonaise et geek : La Dijon SAITEN. Alors je trouvais complètement inutile de vous faire un article sur les généralités alors j’ai demandé aux organisateurs du festival de m’accorder un bref interview pour le site. Chose qu’ils ont fait et je m’en vais de ce pas vous faire part de leurs réponses à mes questions. Bonne lecture nain geek !

– Qu’est-ce qui est à l’origine du festival ?
L’origine du festival, c’est tout d’abord l’ADMA (Association pour la Découverte du Manga et de l’Animation), une bande de passionnés qui se réunissait pour parler de manga et de dessins animés. Il n’y avait rien ou presque en festivals sur ce thème en Bourgogne, ce qui signifiait qu’il fallait se déplacer loin pour assister à ce genre de convention (et il faut être motivé pour se déplacer). L’idée est donc venue de faire un festival à Dijon. Au départ, c’était donc pour les Bourguignons, mais petit à petit notre festival a gagné en renommée et à présent nous avons des visiteurs qui viennent des quatre coins de la France !

– Quel type de public visez vous ?
Nous visons un public jeune et familial. Notre but reste la découverte, nous souhaitons faire connaître la culture japonaise à ceux qui n’y connaissent rien. Bien sûr, nous attirons également un public de passionnés, comme nous, mais notre défi est de rester accessible à tout le monde. Nous tenons beaucoup à garder une ambiance chaleureuse de « petite convention ».
Dans les faits, nous avons beaucoup d’adolescents,de jeunes adultes et de familles en journée. Le soir, le public change un peu : les plus jeunes et les parents venus avec leurs enfants, rentrent chez eux et laissent la place à un public plus hardcore, qui vient pour le Quiz Hentai (une session est réservée aux plus de 16 ans, une autre aux plus de 18 ans), les jeux de rôle ou les tournois de jeux vidéo, qui demandent un investissement plus important.

– Les proportions que prend le festival avec les années ?
Le festival a beaucoup grandi les premières années parce qu’il partait de presque rien. A présent, nous nous stabilisons et nous essayons de « faire mieux » plutôt que de « faire plus », car nos locaux ne nous permettraient pas de recevoir, par exemple, 5000 personnes sur un week-end. Nous avons accueilli 3200 personnes l’année dernière.

– Et peut être un petit historique avec les évènements qu’il y a eu et qu’il y aura :
Les années précédentes, nous avons eu comme invités d’honneur : Souillon (auteur de Maliki), les Nerdz, les Noobs, Philippe Cardona et Florence Torta (auteurs de Sentai School), les Frenchnerd (le Visiteur du Futur), Zaz et Le Fab (auteurs de La tour de Kyla).
Cette année nous sommes fiers d’accueillir quatre invités d’honneur : Moonkey (auteur de Dys et de Necromancer), Reno Lemaire (auteur de DreamLand), Boulet, blogueur reconnu et auteur de BD (Ragnarok, Notes entres autres) et le Démon du rire (auteur de parodies audio et vidéo telles que Banal Fantasy).
Nous avons prévu de nombreuses conférences sur des sujets divers (comment partir au japon; 30 ans d’animation en France…). Nous proposerons une restauration japonaise avec un menu établi par le CROUS spécialement pour nous et un maid café où des demoiselles en tenue serviront des cocktails de fruits. Enfin, il y aura notre fameux Quiz Hentai avec contrôle de l’âge à l’entrée, suivi d’une nuit consacrée aux erogames.
Et bien sûr, les grands classiques : concours de cosplay, de dessin, de karaoké, tournois de jeux vidéo, démonstrations d’arts martiaux, jeux traditionnels asiatiques, initiation à l’ikebana, origami, calligraphie, artistes amateurs, concert, massage shiatsu, vente de goodies…

Les horaires importants (il y a trop de choses à détailler, le reste est sur le site www.dijon-saiten.fr) :
*Concours de cosplay : samedi 15h-17h30, dimanche 15h30-17h45 (inscriptions sur notre site)
*Concours de karaoké : dimanche 13h-15h
*Concours de cupnoodles : dimanche 12h-13h
*Chorale de l’école franco-japonaise : dimanche 12h15-12h30
*Concert de Dokkaebi : samedi 18h-19h
*Quiz Hentai interdit aux moins de 16 ans : nuit, de minuit à 1h. Quiz Hentai interdits aux moins de 18 ans : nuit, de 1h30 à 2h30.

Voilà ce que j’ai réussi à glaner comme informations. Alors ils vous attendent nombreux pour partager deux jours de bons délires et de découverte d’une culture toujours en expansion. Je vous annonce aussi que la semaine prochaine je serais en tournage pour un reportage sur place. Et ce reportage fera partie d’une futur brève de comptoir. Allez a+ et geeker bien les amis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *