Les Boxtrolls

Salut à tous les nains et toutes les naines. Aujourd’hui nous allons parlé d’un film en stop-motion. Mais si vous savez avec les personnages en pâte à modeler que les animateurs filment mouvement par mouvement à la Wallace et Groomit. Bon là nous allons parler des Boxtrolls avec dedans (mais je ne vous dirais pas quel rôle il incarne) Simon Pegg. Allez c’est parti on se retrouve juste après le synopsis et la bande annonce.

Synopsis : Les Boxtrolls est une fable qui se déroule à Cheesebridge, une ville huppée de l’époque victorienne, dont la principale préoccupation est le luxe, la distinction et la crème des fromages les plus puants. Sous le charme de ses rues pavées, se cachent les Boxtrolls, d’horribles monstres qui rampent hors des égouts la nuit pour dérober ce que les habitants ont de plus cher : leurs enfants et leurs fromages. C’est du moins la légende à laquelle les gens de Cheesebridge ont toujours cru. En réalité les Boxtrolls sont une communauté souterraine d’adorables et attachantes créatures excentriques qui portent des cartons recyclés comme les tortues leurs carapaces. Les Boxtrolls ont élevé depuis le berceau un petit humain orphelin OEuf, comme l’un  des leurs, explorateur de décharge et collectionneur de détritus mécaniques.
Ils deviennent soudainement la cible d’un infâme dératiseur Archibald Trappenard qui voit dans sa disposition à éradiquer les trolls son ticket d’entrée au sein de la bonne société de Cheesebridge. La bande de bricoleurs au grand coeur doit alors se tourner vers celui dont ils ont adopté la responsabilité, ainsi qu’une jeune fi lle de la haute qui n’a pas froid aux yeux, Winnie afin de concilier leurs deux mondes, au gré des vents du changement… et du fromage…

Alors que dire de ce film… un univers un peu à part qui ferait pensé à du Tim Burton, mais avec des couleurs carrément plus vive et un monde  décalé. On se prend d’affection pour ces trolls qui se nomment comme l’image qui se trouve sur leur boite. Ainsi vous retrouvez godasse ou flétan et bien d’autres. Le héros par exemple s’appelle « Coco ». Bref un univers fun où le fromage est roi, vous comprendrez lorsque vous verrez le film. Allons un peu plus dans le détail.

Scénario : L’histoire est bien ficelée. Tout commence par « l’enlèvement » d’un petit garçon par les Trolls. Ce qui profite à des chasseurs de monstres qui veulent se faire une place au soleil. Le garçonnet va grandir et va tout faire pour prouver au monde que ses amis ne sont pas méchants. Il sera aidé par la fille du maire (d’ailleurs les dirigeants de la cité sont complètement à la masse, sûrement inspiré de la réalité va savoir…). Les personnages sont bien développés et ne sont pas déséquilibrés. Et surtout que dire du méchant qui veut absolument manger du fromage alors qu’il y est hautement allergique. D’ailleurs ça donne un final plutôt cocasse.

Réalisation : Alors il est clair qu’il y a un travail de titan sur ce film qui a dû prendre un temps incroyable à réaliser. Vous imaginez filmer mouvement par mouvement des personnages de pâte à modeler pour obtenir une heure et demie d’animation. C’est impressionnant ! Outre la technique, il n’y a pas de temps mort et donc le spectateur ne s’ennuie pas.

Jeu d’acteur : Je ne sais pas si on peu parler de jeu… on passe plus sur du doublage. Il n’empêche que les acteurs prêtant leur voix aux héros sont bons, puisqu’ils arrivent à faire passer les émotions comme il faut.

Musique : Franchement sympa ! Le thème arrive à rester un peu dans la tête.

Voilà vous l’aurez compris Les Boxtrolls est un bon film que je vous conseille vivement. Bien entendu c’est un film qui est plus destiné aux enfants, mais je vous jure que ça passe très bien même pour les adultes et vous passerez un très bon moment. Si vous êtes fan de ce genre de film foncez mes bons nains.
Allez on se retrouve bientôt pour de nouvelles aventures et surtout comme d’habitude n’hésitez à partager l’article sur les réseaux sociaux et parlez de la taverne à vos amis et dites leur d’aimer la page sur facebook et Twitter. Enjoy !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *