Lucy, le nouveau Besson

Salut à tous les nains et toutes les naines. Aujourd’hui je vous propose de traiter du dernier film de Luc Besson. Vous l’aurez compris je veux parler de « Lucy » sorti le 6 août 2014 avec comme acteurs principaux Morgan Freeman et Scarlett Johansson. Alors voyons un peu de quoi il retourne et comme à notre habitude voici le synopsis et la bande-annonce.

Synopsis : (court et efficace je vous préviens) A la suite de circonstances indépendantes de sa volonté, une jeune étudiante voit ses capacités intellectuelles se développer à l’infini. Elle « colonise » son cerveau, et acquiert des pouvoirs illimités.

So que dire de ce film mes bons nains. D’un point de vue général c’est rythmé, on a pas de temps mort. Pour ça je peux vous dire qu’on ne s’ennuie pas. Le gros point fort de ce film est l’idée de base et la réalisation. Par contre je trouve que ça aurait pu être exploité différemment. Mais je vais m’expliquer ne vous inquiétez pas.

L’idée de base consistant à savoir qu’est-ce qu’il se passerait si on pouvait maitriser l’intégralité de notre cerveau est très intéressante. Et l’élément déclencheur est plutôt bien ficelé. La drogue est universelle pour ce genre de chose et l’intégré dans un cartel coréen est un bon moyen pour mettre le feu au poudre. Scarlett Johansson incarne parfaitement le personnage et nous fait bien partager son expérience d’omniscience. Je regrette seulement que Morgan Freeman ait été relégué au second plan mais ça ce n’est que mon avis personnel.

Le film est assez court au final (en même temps il se met dès le départ une limite de 24h) ce qui explique que le rythme soit soutenu sauf au moment des explications de concept mais les parallèles avec ce que vit Lucy en même temps est intéressant et rend moins barbant les théories. Puis ça démarre et pète dans tous les sens. Voitures explosées (je pense sérieusement que Besson a un problème avec les véhicules à chaque fois il les fait exploser), fusillades, combats… Heureusement le scénario ne se perd pas et le fil conducteur, qui est de récupéré la drogue, est suivi jusqu’à la dernière minute.

Par contre je pense clairement que le développement des capacités cérébrales aurait pu être carrément mieux exploité. Au final ouais elle gagne en puissance jusqu’au moment ultime, mais Besson aurait peut être pu développer un peu plus son personnage central quitte à faire un film un peu plus long.

Bon vous l’aurez compris c’est un très bon film de divertissement qui vous fera passer un bon moment. Mais on reste un peu sur notre faim et c’est dommage. Apparemment le film a tellement bien marché que les studios auraient demandé à Besson de penser sérieusement à faire un deuxième volet. Mais vu comme ça se finit, je ne vois pas ce qu’il serait possible de faire. J’espère seulement qu’il aura une bonne idée, histoire de ne pas fusiller son propre travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *