Mr Holmes

Salut à tous les nains et toutes les naines. Aujourd’hui je vous propose de parler d’un film qui vaut le coup d’oeil. Alors, non ce n’est pas un film fantastique ou penchant sur l’héroïc Fantasy, mais plus sur un film qui m’intriguait sérieusement. Je veux parler de Mr Holmes avec Ian McKellen. Alors on se retrouve juste après le synopsis et la bande annonce pour parler un peu plus en détails de ce film.

Synopsis : En 1947, Sherlock Holmes, depuis longtemps à la retraite, vit paisiblement dans le Sussex, avec sa gouvernante et son fils, un détective amateur. Mais la quiétude recherchée n’est que de façade… Une affaire vieille de 50 ans le hante encore et toujours. Malheureusement seuls quelques fragments sont encore vivaces : une altercation avec un époux en colère, un lien profond mais mystérieux avec son épouse fragile. Si son légendaire pouvoir de déduction n’est plus intact, et si Watson n’est plus là, Holmes va se lancer dans son ultime enquête, la plus compliquée de sa longue carrière…

Alors que dire de ce film… et bien c’est pas mal du tout. Un peu mou je vous l’accorde, mais il n’était nullement question d’action dans la promotion du film. En même temps, il ne fallait pas s’attendre à en prendre plein les mirettes avec un film sur la retraite d’un vieillard, même si celui-ce se nomme Sherlock Holmes. Entrons un peu plus dans le détails mes bons nains.

Scénario : Dès le début du film on voit notre Sherlock carrément amoindri par la vieillesse, il frôle les 92 ans il me semble. On le voit dans sa maison de campagne à s’occuper de ses abeilles. Mais ce dernier essaye tout de même de se souvenir de sa dernière enquête qui ne s’est pas déroulée comme l’avait écrite le Dr Watson. Malheureusement pour lui Holmes souffre d’importante pertes de mémoire que l’on pourrait assimiler aujourd’hui à Alzheimer. Du coup il prend des « potions » pour essayer de se souvenirs, mais ce n’est que la présence du fils de sa gouvernante qu’il arrive à se souvenir de bribes d’enquêtes. Bon comme je l’ai dit plus haut c’est pas du film d’action, mais il est intéressant de voir comment le plus célèbre détective de tous les temps est affaibli et comment il arrive à se souvenir de son passé. L’histoire tient debout et les flash backs sont bien placés et apporte une réelle bouffée d’oxygène au film.

Réalisation : Bien filmé, pas de temps mort dans le film et comme je le disais précédemment cette alternance entre présent et passé permet au film de ne pas être chiant. Et je tiens aussi à tirer mon chapeau aux maquilleurs qui ont su vieillir encore plus Ian McKellen (qui n’est déjà plus de toute première jeunesse) et en faire un vieillard « sénile ». Voir la différence entre les deux époques est vraiment impressionnante et on arrive même à se demander à quoi il ressemble vraiment. Heureusement je suis rassuré c’est celui du passé…

Acteur : Je vais commencer par le rôle de l’enfant qui est le catalyseur de mémoire pour Holmes. C’est très bien joué, on retrouve l’arrogance de la jeunesse mêlée à l’insouciance et le besoin d’avoir une image paternel. Pour un petit bout d’homme je pense qu’il a de l’avenir. Quand à notre Gandalf… il alterne avec aisance entre fin de carrière et vieillesse avancée. Il arrive à faire passé dans son regard le sentiment qu’il est perdu car il ne se souvient plus. Encore une fois c’est une sacré performance d’acteur et il est clair que l’on retrouve l’acteur de théâtre dans ce film assez intimiste.

Musique : Bon je ne vais pas être très original… ça colle bien au film, mais pas de thème qui reste dans la tête dommage.

Voilà mes bons nains, vous l’aurez compris Mr Holmes est un très bon film pour les fans du détective. Il nous montre la face dévorante de la vieillesse et même le plus grand détective n’y échappe pas. Un bon scénario et une performance d’acteur qui en font un film à voir absolument.
Allez mes bons nains on se retrouve bientôt pour de nouvelles aventures. En attendant je compte sur vous pour partager l’article sur les réseaux sociaux et pour parler de la taverne à vos amis c’est grâce à vous qu’on progressera. Enjoy !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *