Nouvel opus des aventures de notre gaulois préféré

Salut à tous les nains et toutes les naines. Aujourd’hui nous allons parler d’un dessin animé que tout le monde connaît : Astérix. Cette fois les aventures du gaulois sont adaptées par nul autre qu’Alexandre Astier (co-réalisateur et scénariste). Alors, voyons un peu ce que donne Astérix et le domaine des dieux. Mais tout d’abord place au synopsis et à la bande-annonce.

Synopsis : Nous sommes en 50 avant Jésus-Christ ; toute la Gaule est occupée par les Romains… Toute ? Non ! Car un village peuplé d’irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l’envahisseur. Exaspéré par la situation, Jules César décide de changer de tactique : puisque ses armées sont incapables de s’imposer par la force, c’est la civilisation romaine elle-même qui saura  séduire ces barbares Gaulois. Il fait donc construire à côté du village un domaine résidentiel luxueux destiné à des propriétaires romains. : « Le Domaine des Dieux  ». Nos amis gaulois résisteront ils à l’appât du gain et au confort romain ? Leur village deviendra-t-il une simple attraction touristique ? Astérix et Obélix vont tout faire pour contrecarrer les plans de César.

Alors, que dire de cet opus de notre gaulois. A part une chose qui me déplait fortement (je m’expliquerai plus tard), c’est tout bonnement un très bon épisode. Il est vrai qu’on aurait pu craindre le passage à la 3D pour l’animation, mais franchement ça passe plutôt bien.

On retrouve toujours avec autant de plaisir les légionnaires aux noms plus incongrus les uns que les autres se faire baffer et humilier par nos ancêtres. L’histoire en elle-même étant adaptée de la BD paru en 1971 ne présente pas forcément de surprises. Mais les dialogues ont pris un coup de frais et ont été remis au goût du jour par Alexandre ASTIER. Vous pouvez d’ailleurs retrouver aisément son style si vous connaissez la série Kaamelott. Ce dernier campe aussi le rôle du centurion Oursenplus (débordé par les revendications syndicalistes de ses légionnaires). En tout cas l’humour est très bon, et les situations très plaisantes (surtout quand ils se battent pour avoir le maquereau le « moins » cher et les antiquités les plus authentiques). Il y a bien entendu beaucoup plus de choses à dire, mais j’ai peur de vous spoiler le film si vous ne l’avez pas encore vu.

La seule chose que je pourrais reprocher à cet épisode, c’est le doublage d’Obélix. Nous sommes habitués depuis des années à la voix de Pierre Tornade et là, on se retrouve avec Guillaume Briat. Bon l’explication est très simple Mr Tornade aurait eu du mal à doubler Obélix depuis l’au-delà. Mais il est vrai que ça choc et personnellement j’ai eu beaucoup de mal à me faire à cette voix que je trouve moins charismatique. S’il y a de prochaines adaptations il va de toute façon falloir s’y faire.

En tout cas on passe un très bon moment en regardant ce film. Et je pense que petits et grands seront enchantés de découvrir ou redécouvrir les aventures de nos amis gaulois. Petit aparté et je m’adresse à vous les amis, avez-vous trouvé comme moi des analogies entre le personnage d’Obélix et de Hulk dans cet opus ?

Allez à la prochaine les amis pour de nouvelles aventures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *