Reportage sur le 21/12/2012 en direct du Mexique

Amis nains de tous poils, bonjour. Ici Melodia Firth, envoyée spéciale au Mexique pour « la fin du monde » mouhahahaha (ça va toujours en vie ??). Ce 21 décembre 2012 a eu lieu au pied de la pyramide maya Achenahtun (à lire akénatoune) d’Uxmal (la maison de pierre du cerf et de la tortue en langage maya) une des plus grandes cérémonies maya du siècle, celle du changement planétaire. Cette cérémonie, loin d’être une célébration d’une éventuelle fin du monde, célèbre quand à elle la fin du compte long du calendrier maya soit 25626 années ou 36000 tzolkin (année maya de 260 jours).

Cette grande cérémonie est au cœur d’un « congrès » (du 18 au 23 décembre 2012) appelé « Cumbre espiritual planetaria » (ou sommet spirituel planétaire) mis en place par l’organisation du Kinich ahau. Qu’est-ce que c’est que cette organisation me direz-vous. Elle a été crée par la madre Nah kin, leader spirituel maya et se définit comme étant la représentante de la connaissance sacré maya qu’elle transmet comme un outil pour stimuler le développement et la diffusion de la conscience de l’être humain.

Le congrès

Cet événement a donc duré 5 jours dans un grand centre de convention de Merida (Yucatan, Mexique). Ce centre était composé de 3 grandes salles de conférence, 2 salles d’atelier, une aire de cérémonie et une grande partie de stand ou étaient vendus les produits de l’organisation du Kinich ahau (vêtements et objets de cérémonie, « merchandising » tel que des tasses, des coussins ou encore des sacs à dos avec les symboles de l’organisation mais aussi d’autres stands ayant pour objectif de vendre des produits « bien être » ou spirituels. Les conférences et ateliers étaient donnés par les leaders spirituels qu’il soit mayas ou d’autres cultures tels que aztèques, celtes, bouddhistes ou d’autres encore. Ils avaient tous pour thèmes la spiritualité, le changement, les relations à la conscience, etc.

Faisant partie du staff au titre de traductrice français (entre autre) j’ai pu assister à des séances telles que « la femme lumière du temps nouveaux », « activation de l’ADN : le nouvel être », « le message des anges pour le changement planétaire », « guérir la perte d’êtres chers », «  la sexualité sacrée : l’art de la communion spirituel en couple » ou encore « le message tibétains pour les temps nouveaux ». Un peu fumé me direz-vous ?? naaaan, vous croyez ??? Certaines conférences étaient très intéressantes tel que celle sur le décès d’êtres aimés ou encore celle de ce moine bouddhiste tibétain qui m’a chamboulé par son discours et m’a relaxé avec ses mantras. Mais que dire sur la conférence des anges où la femme voyait l’arc-ange Gabriel à ses cotés, et où ses assistants faisait des ronds avec leurs bras dans toutes la salle pour ressentir la présence de nos anges gardiens. Bizarre, épique et, de mon point de vue, ridicule. Mais quand notre boulot est de traduire, on retient son fou rire et on participe a l’appel des anges ^^.

Durant ces 5 jours avait aussi lieu des méditations, certaines très douces et d’autres un peu plus violentes. Une danse par exemple qui a mis les gens en transe, certains étaient heureux, certains pleuraient et d’autres vomissaient. Pour être honnête, ça m’a secoué de voir ces personnes dans des états pareils alors que moi je n’ai pas ressenti grand-chose, cela restera un mystère pour moi. Sur la zone cérémoniale, on pouvait assister à des cérémonies aux dieux maya, mais aussi des initiations aux éléments (car dans la tradition maya, on honore les 4 éléments : l’eau, le feu, la terre et l’air), j’ai moi-même été initié à l’eau, cérémonie où l’on nous explique ce qu’est cet élément et comment le manier. On peut assister aussi à des cérémonies de baptême dans la tradition maya et de mariage. Pour tout vous avouer, je me suis même mariée dans cette coutume avec mon cher et tendre. On a été béni par tout les éléments, on s’est échangés nos vœux en mangeant du miel. C’était simple, beau et émouvant. Rien de légale bien sure, on n’a pas signé de papier non plus, mais on était content de pouvoir le faire.

La cérémonie

Passons maintenant au plus important : la fameuse cérémonie du 21 décembre. Le rendez vous était pris le 21 à 2h du matin devant le centre de convention où 25 bus nous attendait pour nous emmener à Uxmal, à 1h30 environ de Merida. La cérémonie devait commencer à 4h, heure du solstice d’hiver. L’entrée sur le site de la pyramide était très réglementée et heureusement. J’avoue, la perspective d’un fou furieux croyant à la fin du monde arrivant avec des armes et nous tuant tous m’a traversé l’esprit, mais on était bien gardés et tout s’est passé sans aucun problème (ou tout du moins, on ne l’a pas vu).

L’avancée jusqu’au pied de la pyramide s’est fait sous la forme d’une longue procession en rang de deux, les « couples d’abord » avec les hommes à droite et ensuite les « couples » unisexe. En tout premier sont entrés les grands leaders spirituels puis venait les 20 représentants de l’air soufflant dans leur conques, jouant du tambour ou faisant sonner leurs sonajas (sorte de maracas) et habillé de blanc, les 20 représentants du feu faisant bruler du charbon et du copal et habillés de rouge, les 20 représentants de l’eau (dont je faisais partie) envoyant de l’eau avec du basilic et habillé de noir et enfin les représentants de la terre portant des fleurs et jetant des graines et vêtus de jaune. Venait ensuite les simples mortels.

Une fois les 1000 personnes placées en cercles devant la pyramide, la vénérable madre, chef du mouvement à appeler aux quatre bacab, dieux qui soutiennent chacun des éléments, représentés par les 4 points cardinaux : en premier le feu à l’est, puis l’eau à l’ouest, ensuite l’air au nord et pour finir la terre au sud.

Ensuite, un des maitres nous a fait rentrer dans l’origine du monde. Avec une voix très douce, il nous a demandé de monter dans la spiritualité et de sentir le changement au plus profond de notre être. Il nous a priés de sortir de notre corps pour atteindre le centre de la galaxie et de l’univers, le tout en respirant de manière sacrée (vous avez dit sectaire ???), cela à durer près de 40 minutes.

Puis est venu le temps des chants et incantations aux dieux de chaque culture par chaque grand leader. Pour moi qui était au centre des cercles,  juste derrière les maitres (car j’ai eu l’honneur d’être porteuse d’eau) ce fut un moment très intéressant et captivant, même si après une heure et demi et tout ça on commence à s’endormir (et oui, le soleil n’était pas encore levé, la plupart des gens étaient dans une certaine transe douce).

Une fois le soleil montrant le bout de son nez, la madre nous a fait un grand discours sur le changement planétaire. On a appelé une dernière fois les éléments puis ce fut la sortie. Encore une fois en procession, les gens chantaient et dansait au rythmes des conques, des tambours et des chants des maitres. On voyait que les gens étaient heureux d’être la, heureux d’avoir pu participer à ce grand événement, c’était vraiment poignant de ressentir toute cette énergie et cette joie.

L’organisation

L’organisation se prépare depuis près de deux ans à cet événement même si, pour tout avouer, tout n’était pas prêt au 18 décembre. Faisant partie du staff et ayant parlé avec ceux qui y travaillait depuis plusieurs mois déjà, j’ai pu me rendre compte que tout n’était pas parfait. Des employés payés au lance-pierre, la publicité et l’organisation des conférences ont commencé seulement 2 mois avant l’événement. Pas étonnant que sur les 5000 personnes attendus, à peine 1000 se sont inscrits et ont bien voulu payer les 500€ demandés pour l’ensemble des 5 jours. Quand on compte qu’il fallait encore payer en plus ses repas, son hôtel et les ateliers (car oui, seul l’accès aux conférences était alloué avec ce prix) et bien, je trouve que ça fait cher payer (surtout si l’on vient de loin). Heureusement, les habitants du Yucatán avaient une réduction ! Moi-même en faisant partie du staff, je n’ai reçu aucun salaire, considérant que je suis volontaire, j’ai même du payer pour pouvoir assister à la cérémonie. L’organisation du staff s’est fait au jour le jour, je devais au départ m’occuper de filmer les conférences, les ateliers et certaines cérémonies. Au final, j’ai fait la traductrice en français pour une centaine de mes compatriotes durant toute la semaine, et quand je ne faisais pas cela, je m’occupais du stand de vente de vêtements de cérémonie.

Conclusion

En conclusion, je dirai que ce sommet fut tout de même très intéressant de toute part. J’ai rencontré des gens extraordinaires venant du monde entier, beaucoup de mexicains mais aussi beaucoup de français, des portoricains, des italiens, etc. J’ai vu des choses que je n’ai jamais vu et ne reverrait surement jamais dans ma vie et j’ai appris beaucoup de choses. J’ai eu l’honneur de pouvoir porter l’eau à la cérémonie et de pouvoir y assister au plus près. J’ai vu la pyramide d’Uxmal de nuit et un merveilleux levé de soleil sur un « nouveau monde ». Et même si j’ai travaillé plus de 12h par jour durant cette semaine, je ne regrette rien. J’ai vu des gens fous, mais convaincu de leurs fois et de leurs pensées, avec un optimisme à toute épreuve et ça fait chaud au cœur. J’ai croisé la route d’un moine tibétain, un de mes rêves, avec qui j’ai pu échanger quelques mots. J’ai vécu à fond tout ce que j’ai pu faire durant cette semaine, et vraiment ça fait du bien. On m’a expliqué que ce changement planétaire prendra 30 ans pour se faire, alors amis nains de tout pays, à dans 30 ans pour voir si les mayas disaient vrai.

Site de la cumbre :

Site du kinich ahau : http://www.kinich-ahau.org

  NB : Vraiment désolée pour les photos, tout était très encadré et les photographes étaient « officiels » et  m’ayant changé de poste (donc plus de caméra), je n’ai pu récupérer aucune photo ni vidéo. Je nous ai pris en photo avec Adan pour pouvoir donner des illustrations. L’interview avec une des sacerdoces n’a pas pu se faire non plus. Pas assez de temps, et celle que je voulais interviewer n’avait pas vraiment envie de coopérer.

2 commentaires

  1. Quel merveilleux évenement, tant d’amour j’y étais aussi et en suis sortie transformée.. mon coeur débordant d’amour de respect et espoir, meci pour ton beau témoignage… joie et amour de tout coeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *