Sélection musicale d’avril de Ciel Rouge

Salut à tous les nains et toutes les naines, aujourd’hui notre partenaire Ciel Rouge nous fait partager sa sélection du mois. Alors comme on dit c’est samedi, on branche les enceintes, les casques et on envoie balader, si ce n’est plus, les voisins. Car aujourd’hui les nains se détendent de leur semaine harassante.

Nick Cave & the bad seeds : Push the sky away

Label : Bad seeds Ltd

Genre : Rock / blues

www.nickcave.com

Le grand Nick Cave revient à ses Bad seeds après quelques années passées à se consacrer à des bandes originales de films et à son projet plus énervé Grinderman. Le nouvel album est une merveille de rock calme, posé, bluesy et mélancolique. Quelques titres restent particulièrement en mémoire comme le magnifique Mermaids.

Titre : Mermaids

Rotting Christ : Kata ton daimona eaytoy

Label : Season of mist

Genre : Black metal

www.rotting-christ.com

Les piliers du metal grec nous avaient asséné en 2010 l’album Aealo qui trois ans après reste encore dans les mémoires pour son excellente qualité et son mélange audacieux de metal extrême et de musique traditionnelle grecque. Le nouvel album reste dans la même veine en expérimentant peut-être encore davantage.

Titre : Κατά Τον Δαίμονα Εαυτού

Klaus Schulze : Shadowlands

Label : Synthetic symphony

Genre : Ambient

www.klaus-schulze.com

On ne présente plus Klaus Schulze, membre depuis les années 70, entre autres d’Ash Ra tempel ou Tangerine dream et musicien à la très prolifique carrière solo sans compter plusieurs remarquables collaborations avec d’autres artistes. Shadowlands est son nouvel album et nous propose en 5 titres (dans son indispensable édition limitée) environ 2h30 de musique électronique ambient aux sonorités ethniques.

Titre : Tibetan loops

Soror dolorosa : No more heroes

Label : Beneath grey skies

Genre : Gothic-rock

www.sorordolorosa.com

Les années 80 ne sont pas mortes ! Depuis 2009 le groupe d’Andy Julia s’applique à perpétuer l’héritage des groupes phares de la scène goth, Bauhaus et Sisters of mercy en tête. Les passionnés de ce style seront conquis d’emblée et les nouveaux venus ne tarderont pas à succomber aussi compte tenu de la qualité de l’album !

Titre : Exodus

Manasuna : Breath beyond

Label : Rage in Eden

Genre : Electro / néo-classique / ethnique

www.manasuna.com

Voici un groupe dont on parlera à coup sûr à l’avenir vu la qualité, la richesse et l’originalité de ce premier album. Les six musiciens pratiquent un mélange d’influences variées mêlant les instruments classiques (violon, violoncelle, guitare), ethniques (tabla, didgeridoo, cithare, et beaucoup d’autres moins connus) et électroniques. Il en ressort néanmoins un ensemble homogène et très dépaysant.

Titre : The rabab of the raja

Ex_tension : Le seuil de tolérance

Label : M-tronic

Genre : Electro / indus / tribal

http://ex.tension.free.fr

Ex_tension, au fil des sorties de disques depuis 2004 n’a jamais déçu ses auditeurs. Le nouvel album était donc attendu avec impatience. Le duo maintient sa musique dans un mélange d’influences électroniques diverses (musique industrielle, techno, ambient) pour des titres intelligents alternant les rythmiques dansantes et les ambiances plus propices à la réflexion. Comme de coutume certains titres prennent le temps de se développer sur des formats longs comme Thin blue line qui atteint les 16 minutes.

Titre : The fight

The fall of every season : Amends

Label : Grau

Genre : Doom

www.thefallofeveryseason.com

The fall of every season est le projet d’un seul homme, Marius Strand, qui s’occupe à la fois du chant (clair et guttural) et de tous les instruments. Sa musique ne manque pas de richesse pour autant et avec ce deuxième album il nous offre cinq compositions de doom atmosphérique se rapprochant parfois de la folk ou du post-rock.

Titre : Aurelia

How to destroy angels : Welcome oblivion

Label : Columbia

Genre : Electro / rock / Indus

How to destroy angels est le nouveau projet de Trent Reznor de Nine inch nails accompagné de quelques autres artistes dont Atticus Ross avec lequel il avait déjà collaboré pour les bandes originales de Millenium et Social network. Musicalement ce nouveau projet se rapproche assez des compositions les plus calmes de Nine inch nails auxquelles se rajouterait du chant féminin.

Titre : How long ?

Motoi Sakuraba : What’s up ?

Label : Musea

Genre : Rock progressif

http://sakuraba-motion.com

Motoi Sakuraba est un claviériste japonais qui s’est illustré avec brio dans deux genre musicaux différents : le rock progressif (l’éphémère et néanmoins très reconnu groupe Déjà-vu) et la bande originale de jeu video (les séries Star ocean, Shining force, Valkyrie profile, Tales of, Baten kaitos par exemple). Ce nouvel album propose de beaux titres de rock progressif et symphonique où les claviers ont la part belle !

Titre : Stand still

Al’Tarba vs Lord Lhus : Acid & vicious

Label : CMF records

Genre : Hip-hop

www.cmf-records.com/artist/altarba-lordlhus

Collaboration entre deux artistes reconnus de la scène hip-hop indépendante (Al’Tarba aux machines et Lord Lhus au chant) accompagnés de plusieurs invités, la première sortie du label CMF frappe très fort. Ambiances de film d’horreur, compositions riches et variées. Qu’on soit fan de hip-hop ou pas, difficile de résister à du travail aussi bien fait !

Titre : Bragging rights

Voilà c’est tout pour aujourd’hui, alors pour cette fois le top 3 de la taverne est (roulement de tambours) : Rotting Christ, The fall of every seasons et How to destroy angels. En espérant que cette sélection vous aura une fois de plus fait découvrir plein de choses. Je vous dis à bientôt pour une nouvelle sélection mes bons nains.

1 commentaire

  1. J’aime beaucoup le titre de Nick Cave. Il a une très belle voix bien sûr mais le rythme également est sympa ainsi que les paroles étranges.
    Rotting Christ est très vif avec ce rythme assez énergique, les sons parfois étranges et les changements fréquents.
    Exodus de Soror Dolorosa est très jolie. La mélodie est belle, il y a un effet de lointain avec la voix qui est magnifique. Une impression de force et de tristesse.
    Le titre de Manasina m’a bien plu également car on a moins l’habitude d’entendre ce type de sons, je pense.
    Ex Tension est assez étonnant avec ses sons mécaniques, j’ai eu l’impression d’entendre un être robotique.
    Aurélia de The fall of every season est magnifique. La mélodie est riche et sublime. Une très belle voix, difficile de croire que tout est fait par une seule personne.
    Enfin j’ai bien aimé Stand still de Motoi Sakuraba pour le rythme un peu peps, les instruments sont merveilleux. Le son est très clair.
    J’ai quand même eu un gros coup de cœur pour The fall of every season!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *