Sélection musicale de Mars

Salut à tous les nains et toutes les naines voici la sélection musicale du mois de Mars par notre partenaire Ciel Rouge. Donc ajustez vos casques, installez-vous au fond de votre fauteuil c’est parti pour 10 morceaux.

Estampie : Secrets of the north

Label : Banshee records

Genre : Médiéval / néo-classique

www.estampie.de

Avant de trouver le succès en mélangeant les sonorités médiévales et électroniques dans Qntal, Michael Popp et Sigrid Hausen avaient lancé Estampie, groupe purement médiéval et néo-classique qui sort aujourd’hui son nouvel album, inspiré par les sagas et légendes nordiques.

Titre : Linden so grön

Cult of luna : Vertikal

Label : Indie recordings

Genre : Post-hardcore

http://cultofluna.com

Les suédois à la carrière irréprochable de Cult of luna reviennent avec un nouvel album. Comme à chaque fois le disque est pensé dans ses moindres détails et le film Metropolis de Fritz Lang est ici la source d’inspiration principale. Les variations musicales sont nombreuses au fil des titres et les machines prennent cette fois plus d’ampleur que sur les albums précédents. Le titre Passing through utilisé pour le clip officiel est étrangement calme mais le long morceau Vicarious redemption donne une idée assez précise de ce que l’album peut donner dans son ensemble.

Titre : Passing through

Tomahawk : Oddfellows

Label : Ipecac

Genre : Rock / metal experimental

www.ipecac.com/artists/tomahawk

Tomahawk regroupe la crème des musiciens de la scène rock/metal alternative : Mike Patton (Faith no more, Fantômas), Duane Denison (Jesus Lizard), John Stanier (Helmet) et Trevor Dunn (Mr Bungle, Secret chiefs 3). Avec ce 4ème album, les musiciens reviennent au son des débuts et laissent de coté les influences de musique tradionnelle améridienne qui se faisaient la part belle sur le troisème album.

Titre : Oddfellows

Umberto : Confrontations

Label : Not not fun

Genre : Electro / soundtrack

http://umberto.bandcamp.com

Voilà quelques années que Matt Hill, à travers son projet Umberto, crée des disques de musique électronique à l’ancienne directement influencés par le cinéma de genre des années 70/80. Confrontations continue sur la lancée et plaira très probablement aux fans de John Carpenter ou de Goblin.

Titre : Night fantasy

Igorrr : Hallelujah

Label : Ad noiseam

Genre : Breakcore / néo-classique / expérimental

www.facebook.com/IgorrrBarrroque

Igorrr, alias Gautier Serre ne cesse de marquer les esprits d’album en album en réussissant la prouesse de mélanger les styles musicaux les plus opposés en apparence, le breakcore et la musique baroque en particulier, mais ce serait en oublier des dizaines d’autres ! Ce quatrième album intitulé Halellujah semble encore plus maitrisé que le précédent.

Titre : Tout petit moineau

Boris / Joe Volk : split 12’’ vinyl

Label : Invada

Genre : Rock psyche (Boris) / folk (Joe Volk)

www.borisheavyrocks.com

www.joevolk.co.uk

Les très prolifiques et éclectiques japonais de Boris sortent aujourd’hui un split album avec Joe Volk, musicien de la scène folk/rock plus connu pour son excellent groupe Crippled black phoenix. Boris présente sur la face A du vinyle un long titre de rock psyche en trois partie et Joe Volk quant à lui nous propose sur la face B deux beaux titres de folk assez chargée en émotion.

Titre : Call to sun (Joe Volk)

Ordo funebris : Songs from the enchanted garden

Label : Morningside records

Genre : Médiéval / néo-classique

Ordo funebris est un groupe espagnol de musique néo-classique et médiévale injustement méconnu malgré la qualité des deux albums sortis. Les 3 membres du groupes ont trouvé davantage de succès avec leur projets parallèles (Der blaue Reiter, Trobar a la morte et Narsilion). Morningside réédite aujourd’hui le 2ème album sorti initialement en 2004. L’occasion de découvrir le groupe si vous étiez passé à coté à l’époque.

Titre : The lake of cristaline dreams

Darkstar : News from nowhere

Label : Warp

Genre : Electronica / pop psyche / synth-pop

http://darkstar.ws/news-from-nowhere

Darkstar avait sorti un premier album en 2010 mais c’est assurément avec ce deuxième disque que les musiciens gagneront en notoriété. Sorti chez l’excellent label Warp, News from nowhere nous présente quelque petites pépite d’electronica flirtant avec la pop psychédélique pour un résultat très agréable, original et rafraichissant.

Titre : Amplified ease

Combichrist : No redemption

Label : Out of line

Genre : Electro-indus / metal-indus

www.combichrist.com

Depuis 2003 Combichrist a sorti plusieurs albums qui lui ont valu une grande notoriété dans le milieu electro-indus. Ce nouvel album No redemption marque un tournant dans la discographie du projet, d’une part car il s’agit de la bande originale du dernier jeu video de la série Devil may cry et d’autre part car la musique se fait ici plus éclectique et flirte régulièrement avec le metal indus. Surprenant donc mais diablement efficace !

Titre : No redemption

Riverside : Shrine of new generation slaves

Label : Inside out

Genre : Metal progressif

www.riverside.art.pl

Riverside est un groupe polonais de metal progressif qui a su en l’espace de 10 ans gagner l’admiration des fans du genre. Ce nouvel album s’enrichi encore de quelques nouveaux instruments apportant des touches de jazz assez bienvenues. Au final le disque trouve un très bon équilibre entre un rock marqué par les années 70 et un metal progressif plus moderne.

Titre : Celebrity touch

Et voilà mes bons nains c’est tout pour aujourd’hui. Une sélection haute en couleur et agréable à écouter. Voici nos coups de coeur : Estampie (envoûtant), Umberto (son Electro qui peut faire penser à Daft Punk), et une mention spéciale pour deux morceaux particulièrement bon Riverside et Combichrist (fort agréable à écouter et immersif). En attendant le mois prochain je vous souhaite une bonne fin de week end. A+ mes bons nains.

1 commentaire

  1. J’ai bien aimé le titre d’Estampie, je trouve que la voix est magnifique, la musique est très jolie et dynamique.

    Passing through de Cult of luna est assez hypnotisant, entre les sons mécaniques, la voix qui n’apparait que par moment et le clip.

    Le morceau d’Igorrr est assez surprenant, changeant. Oscille entre le doux et le vif, le rendu est très beau.

    J’ai beaucoup aimé Call to sun de Joe Volk, il est très prenant, doux et mélancolique.

    The lake of cristaline dreams de Orbo Funebris m’a enchanté. J’ai beaucoup aimé l’aspect multiple du titre avec les différents instruments, le chœur de voix.

    Amplifed Ease est à la fois très étrange et très frais, coloré.

    J’ai bien apprécié la voix du chanteur de Riverside. Le morceau est vif mais alterne avec des plages plus calmes et les instruments sont très sympa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *