Sélection Musicale de Mars by Ciel Rouge

Salut à tous les nains et toutes les naines. Aujourd’hui je vous propose la sélection musicale de notre partenaire Ciel Rouge. Et comme je sais que vous êtes impatient de voir ce que votre disquaire préféré vous à concocter, je ne m’étendrai pas plus. Sortez vos casques, montez le son c’est parti pour 5 morceaux et pour une liste que, je l’espère, vous aurez la curiosité de consulter mes bons nains. 

A place to bury strangers : Transfixiation

Label : Dead oceans

Genre : Noise rock / Shoegaze

http://www.aplacetoburystrangers.com/

En quelques années, les américains d’A place to bury strangers ont acquis une réputation de qualité et sont vus comme les artisans d’un revival shoegaze que l’ont n’attendait pas. Teintant leur rock atmosphérique d’électricité typiquement noise rock, ils accouchent avec ce quatrième album d’un disque très nerveux.

Titre : Straight

John Carpenter : Lost themes

Label : Sacred bones

Genre : electro / horror synth

http://www.theofficialjohncarpenter.com/

On ne présente plus le cinéaste John Carpenter qui depuis son premier long métrage en 1974, a acquis ses lettres de noblesse dans le milieu du cinéma de genre. Les plus fans le connaissent aussi comme musicien car il a composé la musique de la majeure partie de ses films. Cette année marque pourtant une première car c’est la sortie de son premier album studio. Neuf excellents titres d’electro à l’ancienne, minimalistes et inquiétants qui raviront les fans de son univers cinématographique.

Titre : Night

Fogh depot : Fogh depot

Label : Denovali

Genre : Electronica / jazz

https://soundcloud.com/fogh-depot

Fogh depot est un nouveau venu sur la scène expérimentale. Ce trio venu de Russie a pour ambition de créer une musique en mélangeant des influences aussi diverses que le jazz, le doom, l’electro et le hip-hop. Le pari est plutôt réussi et des huit titres de l’album émane une ambiance étrange ou le chaud et le froid se mêlent pour des compositions lancinantes et éclectiques.

Titre : Mining (BTC)

Inlegend : Stones at Goliath

Label : Eat the beat

Genre : Metal mélodique / piano rock

https://www.facebook.com/inlegend

Inlegend a déjà sorti un album en 2011 et voici le deuxième cette année. Le style du groupe est assez indéfinissable. Clairement architecturée autour des mélodies de piano, la musique oscille entre le metal épique et le rock mélancolique selon les passages. Un peu déstabilisant au premier abord mais indéniablement original.

Titre : Envoys of peace

Yuji Ohno / You & the explosion band

Label : Victory

Genre : Soundtrack / jazz / disco

http://www.vap.co.jp/ohno

Lupin III (Alias Rupan sansei ou Edgar de la cambriole selon les pays) est une série d’animation du début des années 70 qui a marqué des générations de spectateurs et dont le personnage continue d’être développé à travers films et séries télé. Pour la petite histoire Hayao Miyazaki a réalisé quelques épisodes de la série originale en 1972 et son premier long métrage en 1979 (Le château de Cagliostro) est dérivé de Lupin III aussi. Le succès de la série doit beaucoup a sa bande son composée par Yuji Ohno et jouée par lui et son groupe. Hyper dansante et dynamique la musique de la série oscille entre disco, jazz et funk pour illustrer les aventures rocambolesques de Lupin.

Titre : Theme from Lupin III

Voici pour la sélection musicale pour ce mois-ci. Voici les deux morceaux que votre serviteur préfère pour aujourd’hui : Inlegend et Yuji Ohno / You & the explosion band (ça me refait plonger dans mon enfance avec les vieux mangas c’est génial). Et pour finir voici la liste de notre partenaire.

En plus de ces cinq albums sélectionnés, voici une liste de disques sortis récemment et qui méritent d’être découverts :

Alio die & Lorenzo Montana : Holographic codex (ambient)

Aphex twin : Computer controlled acoustic instruments pt 2 (electronica)

Atari teenage riot : Reset (digital hardcore / electro)

Bauhaus : Tiffany’s, Glasgow Scotland June 27th 1983 (gothic rock)

Bernard Hermann : Psycho (réédition) (soundtrack)

Blind guardian : Beyond the red mirror (power metal / metal symphonique)

Blutengel : Omen (synth-pop / electro)

Bruno Nicolai : La dama rossa uccide sette volte (réédition) (soundtrack)

Byron Metcalf, Steve Roach & Rob Thomas : Monuments of ecstasy (ambient tribale)

Ennio Morricone : For a few dollars more (réédition) (soundtrack)

Ennio Morricone : Lizard in a woman’s skin (réédition) (soundtrack)

Ennio Morricone : Rare & unreleased soundtracks (soundtrack)

Esplendor geométrico : Nador (réédition) (Indus / noise)

Ethereal : Opus aethereum (black metal)

Fabio Frizzi : Frizzi 2 Fulci live at Union chapel (soundtrack)

Fantômas : Wunderkammer (metal experimental)

Forrest fang : Letters to the farthest star (ambient)

Igorrr & Ruby my dear : Maigre (breakcore)

Isis : Panopticon (réédition) (post-hardcore)

James Bernard : Dracula (réédition) (soundtrack)

Joy division : University of London union, February 8th, 1980 (post-punk)

Keiji Haino, Jim O’Rourke & Oren Ambarchi : Tea time for those determined… (expérimental / noise / rock psyche)

King crimson : Live at the Orpheum (rock progressif)

Klaus Schulze : Stars are burning (electro / ambient)

Les Baxter : Barbarian (réédition) (soundtrack / jazz)

Luis Bacalov : Django (réédition) (soundtrack)

Muslimgauze : Feel the hiss (electro orientale)

Muslimgauze : Minaret speaker (electro orientale)

Nino Rota : La dolce vita (réédition) (soundtrack / jazz)

Nurse with wound & Graham Bowers : Diploid (experimental)

Orphx : The sonic groove releases pt. 2 (electro / techno)

Pantera : Driven by demons (thrash)

Ramones : Whiskey a go-go, Los Angeles, November 24th 1977 (punk)

Richard Pinhas / Tamagawa : T1V1 Cleveland / Aberdeen (experimental / progressif)

Rome : A passage to Rhodesia (réédition) (neofolk / Indus martiale)

Russian circles : Enter (réédition) (post rock / post metal)

Sankt Otten : Engtanz depression (electro)

Shinkiro : Cycle of rebirth (dark-ambient)

The body & Thou : You, whom I have always hated (doom)

Torche : Restarter (stoner / sludge)

Trobar de morte : The silver wheel (neofolk / néo-classique)

Von Thronstahl : Sacrificare (réédition) (néofolk / Indus martiale)

1 commentaire

  1. Le morceau Straight est pas mal. Bien vif, avec une jolie voix, un bon petit rock.

    Le titre de John Carpenter m’a fait pensé à un personnage roulant de nuit dans une métropole. Régulier et intrigant.

    Le morceau de Fogh dépot est composé de petites notes, d’un rythme lent, je l’ai trouvé hypnotisant.

    Lupin III bouge bien. Un côté rétro très plaisant!

    J’ai adoré Envoys of peace! Je le trouve magnifique, j’aime beaucoup les passages en chœur, la musique et la voix du chanteur. Le clip est sympa aussi. Mon prochain achat au magasin!

    Sinon je creuserai du côté de King Crimson, il y a un côté vieux rock que j’aime beaucoup!
    L’OST est Django a l’air de valoir le coup également!
    Les instruments et le rythme de certains titres de Russian circles sont assez sympa aussi.
    Et j’ai voyagé grâce aux nuances féériques de Trobar de Morte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *