Sélection musicale d’Octobre by Ciel Rouge

Salut à tous les nains et toutes les naines. Aujourd’hui je vous propose la sélection musicale de notre partenaire Ciel Rouge. Donc installez-vous confortablement, montez le volume de vos enceintes, c’est parti pour 5 morceaux et une multitude de titre à découvrir par vous-mêmes par la suite. Enjoy !

Battles : La di da di

Label : Warp

Genre : Math-rock / electro

http://bttls.com

Troisième album pour Battles, le groupe qui a réussi l’hybridation parfaite du rock et de l’electro. Technique, dansant, funky, complexe, les trois américains transportent leur auditeur de titre en titre pour un ensemble entre math-rock et electro old school sautillant au possible.

Titre : The yabba

Die Krupps : V – Metal machine music

Label : Oblivion

Genre : Metal-indus

http://www.die-krupps.de/

Après avoir contribué à créer le son metal-indus dans les années 90 (bien que leur discographie commence en 1981) les allemands de Die Krupps ont continué tranquillement leur carrière et sortent leur nouvel album sous forte influence Mad Max. Rien de révolutionnaire pour le genre : grosses guitares et sonorités électroniques, titres qui restent en tête mais c’est tout ce qu’on attend d’eux !

Titre : Kaltes Herz

Netherworld : Zastrugi

Label : Glacial movements

Genre : Ambient / techno

http://www.glacialmovements.com/

On avait parlé de Netherworld il y a deux ans pour le précédent album. Notre italien passionné par les ambiances arctiques (comme l’indique le nom de son label Glacial movements) revient avec un nouvel album, toujours ambient mais sans doute plus rythmé avec ses influences de techno minimaliste et ses sonorités industrielles.

Titre : Dry Andes

Envy : Atheist’s cornea

Label : Temporary residence limited

Genre : Screamo

https://www.facebook.com/envyOfficial.jpn

Voilà quelques années maintenant que les japonais d’Envy sortent des disques à un rythme tranquille mais régulier. S’illustrant dans un son screamo / postcore / post-rock aisément reconnaissable. Ce nouvel album se présente dans la lignée directe des deux ou trois précédents avec un son parfois nerveux mais globalement bien orienté vers le post-rock.

Titre : Ignorant rain at the end of the world

Ought : Sun coming down

Label : Constellation

Genre : Noise rock / post-punk

http://ought.bandcamp.com/

Nouveau venu sur la scène rock avec un premier album en 2014 et directement signé sur le label Constellation (bien que l’on soit loin de la scène post-rock habituellement mise en avant par le label), Ought fait revivre le son post-punk des années 70/80 en le brassant avec des influences noise rock plus actuelles. Sun coming down est leur deuxième album, brut, énergique et nerveux.

Titre : Men for miles

https://www.youtube.com/watch?v=O2cd8T1oO_0

En plus de ces cinq albums sélectionnés, voici une liste de disques sortis récemment et qui méritent d’être découverts :

AFX : Orphaned deejay selek 2006-08 (electronica / techno)

Allerseelen : terra incognita (neofolk / Indus)

Angellore : La litanie des cendres (gothic-doom)

As lonely as Dave Bowman : Monolith (ambient)

C418 : Minecraft volume alpha (réédition) (soundtrack / ambient)

Carlo Maria Cordio : Absurd (réédition) (soundtrack)

Chihei Hatakeyama : Moon light reflecting over mountains (ambient)

Coil : Selvaggina, go back into the woods (réédition) (ambient / Indus)

Coil : The ape of Naples (réédition) (ambient / Indus / expérimental)

Cradle of fitlh : Hammer of the witches (black metal symphonique)

Dan Mudford & Pete Woodhead : Shaun of the dead (réédition) (soundtrack)

Ennio Morricone : Il diavolo nel cervello (réédition) (soundtrack)

Ennio Morricone : Le pistole non discutono (réédition) (soundtrack)

Ennio Morricone : Maddalena (réédition) (soundtrack)

Ennio Morricone : Metti una sera a cena (réédition) (soundtrack)

Ennio Morricone : Revolver (réédition) (soundtrack)

Erik Wollo : Echotides (ambient)

Esplendor geometrico & Hijokaidan : E.G. Kaidan (noise)

Gabi Delgado : 2 (EBM / electro)

Gnaw their tongues : Abyss of longing throats (black metal / Indus / dark-ambient)

Goblin : Volo (réédition) (rock progressif)

Guapo : Obscure knowledge (rock progressif)

Joseph Bishara : Insidious chapter 3 (soundtrack)

Kammarheit : The nest (dark-ambient / drone)

Mazzy star : Ghost highway (dream pop / rock)

Michael Giacchino : Jurassic world (soundtrack / symphonique)

Muslimgauze : Uzbekistani bizarre & souk (réédition) (electro / tribal / ambient)

Neurosis : Through silver in blood (réédition) (post-hardcore / sludge)

Neurosis : Times of grace (réédition) (post-hardcore / sludge)

Piero Umiliani : Angeli bianchi… angeli neri (réédition) (soundtrack)

Piero Umiliani : Il corpo (réédition) (soundtrack / jazz)

Piero Umiliani : La ragazza fuoristrada (réédition) (soundtrack)

Rachel Grimes : The clearing (ambient / néo-classique)

Rosetta : Quintessential ephemera (sludge)

Snog & black lung : A curious and exotic journey into sound & philosophy (electro)

Sopor aeternus & the ensemble of shadows : Like a corpse standing in desperation 2 – Voyager (réédition) (darkwave / néo-classique)

Sopor aeternus & the ensemble of shadows : Like a corpse standing in desperation 3 – Flowers in formaldehyde (réédition) (darkwave / néo-classique)

Steve Roach : Etheric imprints (ambient)

The beatles : The way they were (réédition) (pop / rock)

The beatles : Work in progress (réédition) (pop / rock)

Tribes of neurot : Grace (dark-ambient / drone)

Unwound : Empire (noise rock / post-rock)

Venetian snares : Your face (breakcore / electro)

Wappenbund : Eternal empire in heaven (réédition) (indus martiale / néo-classique / noise)

Voilà mes bons nains c’est tout pour aujourd’hui. J’espère que vous avez apprécié cette sélection et que vous aurez trouvé votre bonheur dans les morceaux qui ont été sélectionné en plus. En tous cas pour nous les deux morceaux préférés sont Die Krupps et Envy. Voilà je vous dis à la prochaine pour une nouvelle sélection de musique. Et comme d’habitude n’oubliez pas de partager et si ce n’est pas encore fait likez la page facebook de notre partenaire Ciel Rouge.

1 commentaire

  1. J’aime beaucoup le morceau Men for miles, le chanteur a une bonne voix et j’aime bien le rythme un peu sautillant.

    Die Krupps a beaucoup d’énergie. Une bonne puissance de voix et d’instruments. C’est très sympa!

    Tout comme Envy même si c’est presque un peu trop énervé pour moi.
    Je pense que je découvrirais Ought avec beaucoup de plaisir en tout cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *