Seul sur Mars

Salut à tous les nains et toutes les naines. Aujourd’hui nous repartons dans l’espace pour retrouver Matt Damon « Seul sur Mars.Alors vous savez comment ça fonctionne les amis. On se retrouve juste après le synopsis et la bande-annonce pour entrer dans les méandres de ce film.

Synopsis : Lors d’une expédition sur Mars, l’astronaute Mark Watney (Matt Damon) est laissé pour mort par ses coéquipiers, une tempête les ayant obligés à décoller en urgence. Mais Mark a survécu et il est désormais seul, sans moyen de repartir, sur une planète hostile. Il va devoir faire appel à son intelligence et son ingéniosité pour tenter de survivre et trouver un moyen de contacter la Terre. A 225 millions de kilomètres, la NASA et des scientifiques du monde entier travaillent sans relâche pour le sauver, pendant que ses coéquipiers tentent d’organiser une mission pour le récupérer au péril de leurs vies

Je vais être honnête avec vous je partais avec beaucoup d’appréhension pour ce film. Mais au final je devrais vraiment faire comme tout bon pseudo critique, regarder avant et se faire son avis et sans à-priori. J’ai été agréablement surpris de voir ce qui avait été fait avec ce film. Ce n’est pas un film catastrophe où un type va dépérir sur Mars en attendant les secours, mais plutôt comment le mec arrive à survivre. L’humour présent est bien agréable ce qui donne une note assez légère au film ce qui n’est pas vraiment la chose évidente dans ce genre de film. Allez entrons un peu dans les détails mes bons nains.

Scénario : Comment une mission sur Mars dégénère et laisse un homme pour mort sur la planète après une tempête. On s’attache très facilement au personnage principal et on à envie de savoir comment il va arriver à survivre en attendant les secours. Une mission qui devait durer 31 jours va au final se transformer en plus de 560 jours. l’histoire des secours sur Terre aussi est intéressante et voir les mecs de la NASA se creuser les méninges pour rapatrier se type est assez sympa. Les ellipses sont mises aux bons moments. Franchement ça tient bien la route.

La réalisation : Le film aurait pu être comme Interstellar et être méga long, mais là on est plus dans l’action immédiate, pas de réflexion sur de la physique quantique. C’est comment survivre et le rythme imposé est plutôt pas mal. Les images sont très belles et les personnages sont plutôt bien intégrés dans cet environnement. Je me demande où ils ont tourné pour avoir un tel résultat pour Mars.

Le jeu d’acteur : Les trois quarts du film sont concentré sur le seul personnage de Matt Damon, qui donne très bien le change avec un jeu qui ne va pas dans la folie, mais qui reste dans l’humour et la légèreté. Pour les autres acteurs c’est bon aussi Michael Pena par exemple est pas mal dans le rôle du pilote (ça change de son rôle de petite frappe dans Ant-Man). Et qu’est-ce que ça fait bizarre de voir Sean Bean en vie à la fin d’un film même si son rôle est secondaire. Bonne direction d’acteur.

La musique : Harry Gregson-Williams nous livre une bande-originale très bonne qui se laisse écouter sans avoir besoin des images pour s’imaginer le film. Et le reste des morceaux beaucoup basé sur le disco passe bien aussi avec le reste du film.

Vous l’aurez compris Seul sur Mars vaut carrément le coup d’œil et même s’il est du même genre qu’Interstellar (science-fiction) je trouve qu’il est carrément mieux. On ne s’ennuie pas et on se marre à certains moments. Franchement du bon travail. Allez on se retrouve bientôt pour de nouveaux articles et comme d’habitude n’oubliez pas de partager l’article sur les réseaux sociaux et de parler de la taverne autour de vous. Enjoy !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *