Spécial Halloween by Poulpy et Kiri

Salut à tous les nains et toutes les naines, cette année la dwarf team a décidé de vous offrir une sélection de film d’horreur. C’est Poulpy et Kiri qui se sont mis derrière cet article et comme si une sélection banale ne suffisait pas on a fait ça par continent. Allez c’est partit pour une séquence horrifiante mes bons nains.

L’Europe

…Berceau de contes et légendes repris dans le monde entier! L’Europe, la petite surface entre quelques points d’eau et montagnes, notre chez nous…

Quelques Démons, Apparition fantomatique,

Qu’ils soient british, espagnol ou germanique,

Germes d’esprits dérangés, histoires fêlées,

Ce soir derrière votre écran, ça va prouter!

C’est samain! Allumez vos Jack O’Lantern

Et Venez tous revivre ces versions modernes

Sélectionnées par monsieur Nain et Poulpy, qui,

Sur leurs canapés, on vraiment flippés aussi…

Bwahahahaha! Je suis vraiment nul en poésie (yeah)!

1_rec

10. rec,

de Paco Plaza

 

Avec le trois, juste pour le fun et la déconne (par contre on oublie le deux).

La dernière place pour le fait que ce soit plus un navet de zombie qu’un film d’horreur, seule la scène finale est dans l’esprit (et puis parce que le deuxième gâche complètement la trilogie). Filmé avec une caméra à l’épaule, à regarder en sourdine, pour pas voir débarquer vos voisins.

Angéla est journaliste pour une télévision locale. Accompagnée de son caméraman, elle relate le quotidien de ceux qui travaillent la nuit. Ce soir, elle est dans une caserne de pompiers. La nuit est calme, aucune urgence. Jusqu’au coup de fil d’une vieille dame qui réclame du secours. Le tandem suit les pompiers et découvre en arrivant sur place des voisins très inquiets. D’horribles cris ont été entendus dans l’appartement de la vieille dame. Angéla perçoit la tension des habitants, son reportage devrait enfin sortir de la routine… Elle n’imagine pas à quel point ! -Cf : Allociné

 

2_suspiria

 

9. Suspiria

par Dario Argento

 

Premier volet de des Trois Mères, un des plus beaux films que j’ai vu à ce jour.

 

Malgré le côté esthétique, la suite pêche elle aussi et le rythme n’est pas des plus flippant. C’est tout de même un excellent giallo et les décors, la musique : juste magnifique. Avec ses airs pseudo-girly, on se fait rapidement piéger dans cette histoire de sorcières…

Suzy, une jeune Américaine, débarque à Fribourg pour suivre des cours dans une académie de danse prestigieuse. A peine arrivée, l’atmosphère du lieu, étrange et inquiétante, surprend la jeune fille. Et c’est là qu’une jeune élève est spectaculairement assassinée. Sous le choc, Suzy est bientôt prise de malaises. Et le cauchemar ne fait qu’empirer : le pianiste aveugle de l’école meurt à son tour, égorgé par son propre chien… Suzy apprend alors que l’académie était autrefois la demeure d’une terrible sorcière surnommée la Mère des Soupirs. Et si l’école était encore sous son emprise ? -Cf : Allociné

 

3_nodo

 

8. No-Do

d’Elio Quiroga

 

Ou les Témoins du Mal, un classique pour une soirée comme celle-là.

 

Ce film reprend les clichés des films espagnols, tout en nous apprenant quelques petites choses effacées de l’Histoire. Après les zombies-démons et les sorcières, des fantômes et des curées. Par le réalisateur de the Dark Hour, plus sombre encore.

Francesca et son mari viennent d’emménager dans une vieille demeure isolée pour élever leur enfant au calme. Mais très vite des évènements surnaturels se succèdent dans la maison et Francesca est en proie à des visions cauchemardesques. Avec l’aide d’un prêtre, elle va enquêter et découvrir la vérité : la vieille demeure était un internat catholique où ont été commises les pires atrocités… Depuis ces horreurs, le Mal absolu règne dans ces lieux. -Cf : Première

 

4_awakening

 

7. the Awakening

de Nick Murphy

 

Un conte de fantôme pendant l’entre-deux guerres pas facile à se procurer.

 

La Maison des Ombres, pour le peu d’originalité de titre du pays de la choucroute, est bien intrigant et à une fin qui, pour une fois, est inattendue (pas à la Sixième Élément, non non). Cette fois les enfants fantômes se surpassent et nous gagnons quelques point d’ésotérismes.

Angleterre, 1921. Trois ans se sont écoulés depuis la fin de la Première Guerre mondiale. L’écrivain et scientifique Florence Cathcart est la meilleure chasseuse de fantômes du pays. Elle est invitée par Mallory, un mutilé de la Grande Guerre, à venir à la campagne dans le pensionnat où ce dernier est enseignant pour enquêter sur une mort mystérieuse attribuée à l’esprit maléfique d’un enfant. À l’aide d’une caméra, de pièges à fil et d’enregistreurs, Florence en vient rapidement à la conclusion qu’il existe une explication logique derrière cette tragédie. Mais ses convictions rationnelles sont mises à rude épreuve lorsqu’une nuit, elle se retrouve confrontée à l’apparition terrifiante d’un spectre.

 

5_derriere_murs

 

6. Derrière les murs,

par Julien Lacombe et Pascal Sid

 

Nouvelle Lovecraftienne largement revue pour vous dégouter d’un jour habiter dans un village

 

(Comme quoi on fait aussi de bons films, parfois). Parce qu’avec Lovecraft ça marche à chaque fois, que si vous êtes comme moi, que vous redoutez entrer des ces petits groupes pleins de secrets sans avoir d’issue de secours et que, forcement, les ténèbres arrives…

Auvergne, 1922. Suzanne, jeune romancière en panne d’inspiration, décide de s’isoler à la campagne pour écrire son nouveau livre. Quand Suzanne découvre une salle condamnée au sous-sol de la maison, elle se met à écrire avec une troublante facilité. Mais très vite, des visions et des cauchemars font leur apparition tandis que de mystérieuses disparitions de petites filles sèment le trouble dans le village…

Dans la veine du dernier avec un bon casting qui n’articule toujours pas : Ou comment faire un bijoux avec trois fois rien pour prouver que le cinéma fantastique n’est pas totalement mort. Tout le long du film, confiné avec cinq personnes au passé étrange dans une cellule glauque, Maléfique d’Éric Valette.

 

6_anguish

 

5. Anguish

de Bigas Luna

 

Un film dans un film, l’histoire dont vous être le héros.

 

Cette histoire est vraiment étrange : entendre parler Zelda Rubinstein est déjà une expérience, mais là je ne saurais dire où elle se termine. Plus de monstres, quoique, que s’y passe-t-il? Au moins vous aurez l’attention de l’audience… Je me marre déjà!

Deux lycéennes, Patty et Linda, assistent, en dégustant du pop corn, a la séance d’un film d’horreur. Sur l’écran, Alice a l’aide de ses pouvoirs hypnotiques tente de sauver son fils John qui devient aveugle. Elle le pousse a sortir pour se venger de sa cécité en allant recueillir les yeux des victimes qu’il égorge sauvagement. Patty, dégoutée, se précipite aux toilettes. Elle y trouve un homme au comportement bizarre. Sur l’écran, John se rend dans un cinema de quartier ou l’on joue un classique de l’horreur, dans l’intention de compléter sa collection…

 

7_antichrist

 

4. Antichist

de Lars Von Thier

 

Mort d’un enfants, couple en danger et… Sorcières?!

 

Attendez là, c’est du Von Thier, catho pudique s’abstenir… À ne pas voir en famille non plus. Ses films commencent toujours étrangement, tellement qu’on se demande si on ne va pas arrêter. Ce serait un drame pire que celui-ci, de rater cette promenade en forêt.

Suite à la mort de son enfant, un couple s’installe dans une maison retirée dans les bois et le mari procède à la thérapie de sa femme. Comme souvent chez Lars von Trier, le film est divisé en chapitres : Prologue, Chapitre Un : Grief, Chapitre Deux : Pain : Chaos Reigns, Chapitre Trois : Despair (Gynocide), Chapitre Quatre : The Three Beggars, Epilogue (oui, vous verrez…).

 

8_interieur_livide

 

3. À l’intérieur + Livide

 

Les premiers films de Julien Maury et Alexandre Bustillo.

 

Dans deux styles différents, pour des publics largement différents, ce qui fait que ce deuxième est beaucoup controversé. Pour vous, le duo au complet afin de vous laisser le choix! Ce soir ce sera, gore et psychopathes, ou maison hanté par des vampires? À vous de choisir!

Depuis la mort tragique de son mari dans un accident de voiture, Sarah est seule et malgré une mère omniprésente, c’est seule qu’elle passera son réveillon de Noël. Seule et enceinte. Cette nuit est la dernière que la jeune femme passera chez elle. Le lendemain matin, celle-ci doit entrer à l’hôpital pour accoucher. Dans sa maison, tout est calme. Jusqu’au moment où quelqu’un vient frapper à sa porte. Derrière, une femme prête à tout pour arracher l’enfant qu’elle porte en elle…

Livide : En Bretagne, la nuit d’Halloween. Lucie Clavel et deux copains décident sur un coup de tête de cambrioler la maison de Deborah Jessel, une professeur de danse classique, aujourd’hui centenaire énigmatique plongée dans le coma. Durant cette nuit tragique et fantastique, Lucie perse le mystère de cette maison et le secret de Deborah Jessel.

 

9_couleurs

 

2. Die Fabre + Colour from the Dark

 

Deux films Lovecraftiens adaptés de la Couleur Tombée du Ciel.

 

L’un est allemand, en faux noir et blanc, plus fidèle, et l’autre italien, une histoire de famille, elle aussi pendant la guerre, dans leur pays respectif. Des variantes autours d’un puits, un météore et non, pas un blob, bien pire.

Le beau site de Die Farbe par Paul Dorsch, Jürgen Heimüller, et Ingo Heise et le second film plus facile à trouver, d’Ivan Zuccon. L’histoire originale :

The colour out of space : Un jeune architecte originaire de Boston vient à Arkham afin d’étudier un projet de réservoir à l’ouest de la ville. Il entend alors parler d’une légende qui court à propos d’étranges événements qui se seraient produits dans les années 1880 sur la Lande Foudroyée. D’abord sceptique, le narrateur prend peu à peu conscience que la désolation du lieu n’est pas d’origine naturelle. Lorsqu’il se renseigne sur les causes possibles de cet état de fait, il entend parler d’une étrange météorite tombée en 1880 dans le champ de Nahum Gardner.

 

10_deltoro

 

1. l’Échine du diable, le Labyrinthe de Pan

 

…Et beaucoup de films de Del Toro, de Cronos à ce dernier, avant sa prostitution chez les américains, en passant par ses productions tels que el Orfanato et Mama.

 

Dans Cronos vous déterrez un vampire hispanique, dans Mimic vous gazerez des cafards mutants mais mieux encore, dans l’Échine du diable vous paniquerez devant des orphelins fantomatiques, dans le Labyrinthe de Pan vous suivrez des démons dans des endroits morbides… Si vous voulez, vous pouvez retrouvez d’autres apparitions dans l’Orphelinat, Mama ou dans Les Yeux de Julia, des créatures horribles dans Don’t Be Afraid of the Dark… Il y en a pour tous les goûts.

 

L’Amérique :

 

…Whis is Halloween, merci à la grande dépression qui transforme les navets en citrouille. Merci à tous ces lapins time-travelers, merci à Tim Burtons et ses amis pour perpétuer la tradition…

L’Horreur viens, sur une route peu fréquentée,

Dans un bâtiment, elle vous prend dans une forêt

Et vous ne pouvez lui échapper, cependant…

Quand frappe à votre porte les revenants,

Les trick or treat bien chiant devant le film impie

Rappelez vous aussi les conseils de Poulpy

Certain pense que contre la malédiction,

Un bon grand coup de hache et/ou des bonbons!

L’Amérique est un des dernier pays où les gens sortent encore ce soir là…

1_antre_folie

 

10. L’antre de la folie

par John Carpenter

 

Le classique, car on ne va pas refaire une liste qu’avec du récent.

 

Comme le dit si bien Wikipedia : Le film s’inspire de l’univers des auteurs Stephen King et H. P. Lovecraft, sans pour autant être adapté de l’un de leurs ouvrages. Si avec tout ça vous n’en voulez pas c’est que vous ne devez pas aimé les mythe américain, enfin il a ses défauts.

John Trent est enquêteur pour les assurances. Il est chargé par Jackson Harglow, le directeur de la maison d’édition « Arcane », de retrouver Sutter Cane, un écrivain à succès qui a disparu. Durant ses investigations, John se rend compte que le monde d’épouvante apparemment fictif créé par Sutter Cane serait en fait bien réel.

 

2_blair_witch

 

9.  Projet Blair Witch

de Daniel Myrick

 

Un des premiers films avec une caméra à l’épaule.

 

Blair Witch c’est quoi : des potes qui ne le sont pas tant que ça, une promenade en forêt qui se finit mal, et rien. Pas même un peut de gore, juste du hors champs. Que vous ne soyez pas un habitué du genre est plus un bon point et de retour en Espagne, tentez Atrocious.

En octobre 1994, trois jeunes cineastes, Heather Donahue, Joshua Leonard et Michael Williams, disparaissent en randonnee dans la foret de Black Hill au cours d’un reportage sur la sorcellerie. Un an plus tard, on a retrouve le film de leur enquete. Le Projet Blair Witch suit l’itineraire eprouvant des trois cineastes a travers la foret de Black Hills et rend compte des evenements terrifiants qui s’y sont deroules. A ce jour, les trois cineastes sont toujours portes disparus.

 

3_dreams

 

8. In dreams

de Neil Jordan

 

Premonition : My daddy was a dollar, …

 

Un de mes premiers films d’horreur, si on peut dire, donc forcement, je l’aime. On y voit un village dans un lac, un peu à la Revenants, et les histoires américaines mais je sais pas, il y a un petit quelque chose dedans… Le truc sympa quoi.

…Claire Cooper, illustratrice de livres pour enfants, est depuis quelque temps tourmentée par des visions effrayantes ou apparaissent une ville engloutie, une petite fille égarée et la silhouette d’un homme. Inquiète, Claire demande a son mari de prévenir la police quand elle apprend qu’une petite fille vient d’être enlevée. L’inspecteur Kay le renvoie sans ménagement. Claire consulte alors des médecins qui se montrent impuissants a la guérir. C’est alors que sa fille Rebecca disparait mystérieusement. Claire comprend alors qu’elle est le jouet d’un tueur en série.

 

4_twixt

 

7. Twixt

par Francis Ford Coppola

Il était une fois monsieur Poe, qui pionçait dans un hôtel…

Je ne sais pas pourquoi je le pose là, en fait. Il est bon, et même plus que bon, gage du réalisateur. Il me fait penser à beaucoup de choses, même s’il ne reste pas longtemps dans les mémoires. On se rend compte que les américains aiment beaucoup les histoires de fantômes…

Un écrivain sur le déclin arrive dans une petite bourgade des Etats-Unis pour y promouvoir son dernier roman de sorcellerie. Il se fait entraîner par le shérif dans une mystérieuse histoire de meurtre dont la victime est une jeune fille du coin. Le soir même, il rencontre, en rêve, l’énigmatique fantôme d’une adolescente prénommée V. Il soupçonne un rapport entre V et le meurtre commis en ville, mais il décèle également dans cette histoire un passionnant sujet de roman qui s’offre à lui. Pour démêler cette énigme, il va devoir aller fouiller les méandres de son subconscient et découvrir que la clé du mystère est intimement liée à son histoire personnelle.

 

5_silent_hill

 

6. Silent Hill

par Christophe Gans

 

Quand les adaptations, même à côté de la plaque, ne sont pas inintéressantes.

 

Saviez vous que ce film était tellement à côté de la plaque, mais bien fait, que certains concepts ont étés repris dans le jeu? Et saviez vous que sa suite n’est pas à voir, car elle craint? Donc, pas la peine de s’inquiéter, vous pouvez le regarder comme ça et hurler LES TÉNÈBRES ARRIVENT!!!

…De plus en plus souvent, la petite Sharon rêve d’une ville abandonnée, Silent Hill. Sa mère, Rose, décidée à comprendre l’étrange mal dont souffre son enfant, décide de l’accompagner sur place. Alors qu’elles pénètrent dans cet univers lugubre, Sharon disparaît. Rose se lance à sa poursuite, mais se rend vite compte que ce lieu étrange ne ressemble à rien de normal. Noyée dans le brouillard, peuplée d’étranges créatures, hantée par des ténèbres vivantes qui dévorent littéralement tout ce qu’elles touchent, cette dimension va peu à peu livrer ses terrifiants secrets…
Avec l’aide de Cybil, de la police locale, Rose se jette dans une quête éperdue pour arracher sa fille au monde de Silent Hill. D’indices en épreuves, elle va découvrir tout ce que Sharon risque et ce qu’elle représente dans une malédiction qui dépasse tout…

 

6_sinister

 

5. Sinister

de Scott Derrickson

 

Pour une fois qu’une famille américaine ne nous lasse pas…

 

Cette  histoire commence avec cliché, mais elle prend une toute autre tournure, ce qui fait qu’on passe à côté facilement aussi, mais il n’en est rien. Je vous la présente, car si ce que vous aimez est une histoire avec des enfants flippants et des démons, c’est fait pour vous.

Ellison est un auteur de romans policiers inspirés de faits réels. Dans l’espoir d’écrire un nouveau livre à succès, il emménage avec sa famille dans une maison où les anciens propriétaires ont été retrouvés inexplicablement pendus. Ellison y découvre dans le grenier des bobines 8mm contenant les images de meurtres d’autres familles. Qui a filmé ces tueries et pour quelle raison ? Ellison va tenter de répondre à ces questions tandis que le tueur présumé, une entité surnaturelle présente sur les films, menace de plus en plus sa famille.

 

7_vanishing

 

4.  Vanishing

de Brad Anderson

 

Ou l’Empire des Ombres, un épisode de Doctor Who en soit.

 

Ce film est plein de vashta nerada, si ça vous dit quelque chose, des ombres tueuses. Le concept est vraiment pompé des britanniques, une ville fantôme, un groupe de survivants, ils ne sont pas allez copier bien loin. Par contre, il est super, en quatrième position tout de même.

Pour une raison inexpliquée, la ville de Détroit est plongée dans le noir. Encore plus inquiétant, toute vie humaine semble avoir disparu. C’est ce que constate Luke un matin en se rendant à son travail. Voitures abandonnées dans les rues, vêtements répandus sur le trottoir, commerces vides, radios et télévisions muettes… Seul un bar au fond d’une rue dispose encore de l’électricité grâce à un générateur. C’est là que vont se réfugier les rares survivants alors que la nuit semble avoir envahi le monde et que des ombres rampantes menacent de les engloutir dès que la lumière décline…

 

8_darko

 

3. Donny Darko

de Richard Kelly

 

Oui, ce n’est pas de l’épouvante mais ne pas citer ce chef d’oeuvre dans une liste spécial Halloween serait comme ne pas parler de Tim Burton, ou comme ne pas sacrifier de cheval devant un bon feu : impensable. En plus il y a un mignon petit lapinoux! Il EST AWESOME! Quand au deux…

Donnie Darko est un adolescent de seize ans pas comme les autres. Intelligent et doté d’une grande imagination, il a pour ami Frank, une créature que lui seul peut voir et entendre.
Lorsque Donnie survit par miracle à un accident, Frank lui propose un étrange marché. La fin du monde approche et ce dernier doit accomplir sa destinée. Des événements bizarres surviennent dans la petite ville tranquille, mais Donnie sait que derrière tout cela se cachent d’inavouables secrets. Frank l’aidera à les mettre à jour, semant ainsi le trouble au sein de la communauté.

 

9_pontypool

 

2.  Pontypool

Bruce McDonald

Ne traduisez pas ce message. Bon sang, c’est pas compliquer de parler français!

 

J’adore ce film, un bijou canadien où on ne sais pas ce qui se passe, où on est totalement paumé… C’est comme prendre un ovni dans les dents, mais pas le genre gentillé à la Prédator, le genre traumatisant à la E.T. Je vous suggère de ne pas lire ce qu’il y a en dessous pour plus de pôheur :

Pontypool, Ontario. Grant Mazzy, autrefois grande star de la radio nationale, se dirige, comme chaque matin à la station radio de la ville, situé dans le sous-sol de l’église. Il y rejoint Sydney et Laurel, les standardistes. Mais en plein milieu de la matinée, des émeutes font rages dans la région : un terrible virus vient d’être relâché. L’équipe n’a pas le choix : rester dans le sous-sol et informer les populations.

 

10_king

 

1. Shining, Misery The Mist and Co…

 

Les quelques Stephen King à ne pas rater pour se foutre les chocottes.

 

Mon top des meilleurs adaptations flippantes du King, dans l’ordre de parution : Shining (un hôtel placé sur un cimetière amérindien, hanté), Ça (un clown), Misery (une admiratrice psychopathe), Rose Red (une magnifique maison hantée), Salem’s Lot (des vampires caouls), Desolation (un démon au nom idiot), Chambre 1408 (une chambre d’hôtel hantée) et The Mist (des créatures dans le brouillard). La meilleur soirée de films d’horreur de tout les temps, vous l’avez.

L’Asie :

 

…Une petit jeu au Japon : allumez 1000 lampions, retrouvez vos amis avec un bon stock d’histoires, Lisez en tous une jusqu’à ce qu’il n’ ai plus de lumière à éteindre, au fur et à mesure, à la dernière…

 

Des étudiantes à cheveux gras en soirée,

Et de la viande humaine prédécoupée

 Des démons et psychopathes en cette fête,

Même éloignée, on peut y perdre la tête

Pourquoi pas un léger Ring, en l’honneur des morts,

Pour débuter le froid hiver avec un sort?

Soyez rassurés, après ça c’est le dernier

De ces fucking alexandrins qui font trop chier

 

Et je laisse monsieur nain reprendre le texte! DWARVE TEAM!!!

the ring

The Ring 0, 1, 2

de Hideo Nakata

Une rumeur circule dans les cours d’école : une vidéo maudite provoquerait la mort pile une semaine après l’avoir regardée. Rumeur apparemment stupide mais non moins fondée puisqu’on lui impute déjà quatre morts. La tante d’une des victimes, journaliste de profession, décide de mener l’enquête, qui la mènera à une histoire de fantôme et de malédiction.

dark warter

Dark Water

de Hideo Nakata

Yoshimi Matsubara vient de divorcer. Elle élève seule, dans des conditions difficiles, Ikuko, sa fille âgée de six ans. Pour améliorer leur quotidien, elle décide d’emménager dans un appartement plus grand.
Mais une fois sur place, les lieux se révèlent insalubres. Des bruits étranges retentissent à l’étage supérieur. Puis, du plafond, commence à tomber de l’eau, qui, lentement, envahit le domicile. Chaque goutte devient alors une bombe destinée à faire voler en éclats la vie fragile de Yoshimi.

Ju-OnJu-On

de Takashi Shimizu

L’histoire est un classique sur le thème de la maison hantée dans la culture japonaise : un fantôme vengeur hante une maison et se venge sur tous ceux qui y pénètrent. Cependant la particularité de Ju-on réside dans la rencontre du fantôme d’une personne tuée par « la rancune » (le fantôme vengeur). Toute personne qui le croise est à son tour tué et ainsi de suite. Ainsi le fléau ne se limite pas à la maison. Dans une maison isolée du Japon un père tue sa femme en lui brisant le cou, et noie son fils et le chat dans la baignoire après avoir appris l’adultère de sa femme. C’est ainsi que la malédiction voit le jour. Kayako et son fils Toshio hantent désormais la maison et quiconque entre dans la demeure est destiné à une mort certaine. Kayako Saeki était la fille d’une sorcière qui pratiquait des exorcismes et transférait le mauvais sort sur sa fille. Ainsi Kayako a développé en elle des gènes de prédisposition au mauvais œil, la rendant redoutable.

My_Bloody_RoommatesMy Bloody Roommates

de Kim Eun-Kyeong

Quatre jeunes filles partagent une même chambre dans un institut privé. L’une d’elle qui a du mal à s’adapter commence à avoir des hallucinations…

premonitionPrémonition

de Norio Tsurata

Un père, sa femme et leur fille sont en route pour une visite familiale. En chemin, le père décide de s’arrêter pour passer un coup de fil. Dans la cabine téléphonique, il découvre une chose aussi déstabilisante qu’effrayante : un article de journal relatant la mort de sa propre fille dans un terrible accident de voiture. Pourtant, sa fille se trouve en ce moment même à quelques mètres de lui, avec sa femme, à l’attendre tranquillement dans le véhicule…

theeye The E.Y.E

de Danny Pang

Mann est aveugle depuis l’âge de deux ans. Dix-huit ans plus tard, à la suite d’une transplantation expérimentale de la cornée, elle recouvre l’usage de ses yeux. Mais il semble que l’opération lui ait apporté plus que cela…

Une suite d’évènements inexplicables perturbe désormais son existence : des ombres mystérieuses apparaissent et semblent lui prédire des morts à venir, des fantômes défigurés viennent hanter son quotidien, elle ne peut plus se regarder dans un miroir sans y voir le reflet d’une autre.
Ces visions cauchemardesques conduisent Mann au bord de la folie…

deux soeurs2 Soeurs

de Kim Jee-Woon

Su-Mi et Su-Yeon, deux soeurs, rentrent chez elles. Leur belle-mère les accueille mais Su-Mi l’évite volontairement et Su-Yeon semble en avoir peur. Un jour, le frère de la marâtre et sa femme leur rendent visite.
Pendant le dîner, elle aperçoit un fantôme et des événements étranges se produisent. Le fantôme d’une petite fille hante en effet la maison. Les oiseaux meurent.
Persuadée que leur mort est due aux agissements de Su-Yeon, la belle-mère l’enferme dans un placard. Le conflit entre la marâtre et les deux jeunes soeurs ne fait que commencer…

auditionAudition

de Takaski Miike

Aoyama, 42 ans, est producteur de films. Sa femme est décédée il y a sept ans, mais il vit toujours sa disparition avec difficulté. Un jour, suivant les conseils d’un vieil ami, Yasuhisa Yoshikawa, il décide de se remarier et organise une audition pour une série télévisée fictive afin de trouver sa nouvelle compagne parmi les candidates. L’une des dernières à se présenter, Yamazaki Asami, est une jeune femme d’une troublante beauté. Aoyama en tombe instantanément amoureux. Il la rappelle et dîne en tête à tête avec elle. Quelques jours plus tard, Aoyama lui téléphone à nouveau. Yamazaki est chez elle, prostrée dans l’obscurité. Elle est seule ou presque. Commence alors pour Aoyama une plongée vertigineuse dans un enfer sanglant, dont les retombées seront excessivement douloureuses.

affiche_Shutter_2004_3Shutter

de Parkpoom Wongpoom et Banjong Pisanthanakun

Un photographe réalise que le fantôme d’une jeune femme apparaît sur tous ses clichés. Avec l’aide de sa petite amie, il va tenter de comprendre pourquoi cet esprit tourmenté s’acharne sur lui…

orochi_posterOrochi

de Tsuruta Norio

Une nuit d’orage, la jeune Orochi, belle créa­ture aux pouvoirs surnaturels, vient s’abriter sous la demeure d’Aoi Monzen, une célèbre actrice de cinéma. Fascinée par les deux filles d’Aoi, Orochi décide de rester observer cette famille, en se faisant passer pour une gouvernante. Mais le comportement d’Aoi se révèle par­fois inquiétant, et Orochi va découvrir la malédiction qui touche les femmes de la famille Monzen…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *