Star Wars : Le réveil de la Force

Salut à tous les nains et toutes les naines. Aujourd’hui nous allons partir dans une galaxie lointaine, très lointaine. Vous l’aurez deviné, nous allons parler de Star Wars : Le réveil de la force.Je sais que j’ai mis un bon moment avant de vous sortir cet article pour vous donner mes impressions sur ce volet qui marque l’entrée dans une nouvelle trilogie. Mais il a fallu que je digère ce que cette putain de souris à fait subir à l’univers de Lucas. Cette article risque de comporter certains spoilers pour ceux qui ne l’aurait pas encore. Donc si vous lisez la suite c’est en votre âme et conscience. Allez c’est parti, on commence par la bande-annonce et le synopsis. Puis je vais vous décortiquer cet opus.

Synopsis : Dans une galaxie lointaine, très lointaine, un nouvel épisode de la saga « Star Wars », 30 ans après les événements du « Retour du Jedi ».

Commençons par faire un point général sur cet opus. Comme vous le savez surement si vous êtes un fan inconditionnel de Star Wars, il y a eu de très nombreux livres qui ont été écrit par différents auteurs. Et bien Disney a tout simplement choisi de se torcher avec et a fait comme s’il n’avait jamais existé. Et bien je pense clairement que c’est à ce moment là qu’il se sont plantés en beauté. Alors, je me doute que la jeune génération aura trouvé cet opus bon puisqu’ils ne connaissent pas forcément l’existence des enfants de Han et Leia (Jacen, Jaina et Anakin), que Leia est une des Jedi les plus douée et qu’elle est présidente de l’alliance intergalactique. Que Luke est passé du côté obscur quelques temps avant de fonder la nouvelle académie Jedi. Et que dire de ce nouveau méchant que les producteurs nous présente ? Kylo Ren est loin d’avoir le charisme pour être un seigneur site et n’est qu’une pâle copie de Jacen Solo (alias Dark Caedus dans l’univers étendu). On nous présente un ado attardé avec un très gros problème de gestion de la colère et après bah on dirait une princesse Disney. Le nom qui a été choisi pour les « méchants »… Le premier Ordre. Waouh, mais, mais, mais oh mais oui une copie de l’empire avec de nouveaux joujoux. Sans déconner, c’est quoi ce manque d’inspiration et d’originalité ? L’étoile noire qui a été quintuplé de taille pour obtenir la station StarKiller, avec un rayon qui détruit des planètes… bref on fait du neuf avec du vieux. Et vous allez comprendre avec le détails.

Scénario : Bon faut bien commencer par quelque part… Pour moi le septième volet n’est qu’une pâle copie de l’épisode 4 « Un nouvel espoir ». Rey qui a été abandonné sur Jakku par ses parents (oh mais ça ressemble a Luke sur Tatooïne) et comment on voit venir gros comme une maison que Rey est la fille de Luke et ce depuis le début du film. Les plans de l’étoile noire sont remplacer par les plans pour retrouvé Luke. Le mec qui gère le premier ordre ressemble très clairement au grand Moff Tarkin. Bref un réchauffé des anciens volets. Pas d’originalité, pas de surprise. Heureusement que ça tiens la route et qu’ils n’ont pas chié la cohérence du film. Ça aurait été le bouquet ! Et je ne comprends pas l’utilité de faire mourir Han Solo. Non, mais sans déconner depuis quand on bute un perso principal dès le premier volet ? Ils se sont trompés de film, c’est dans Games Of Throne que tout le monde meurt faut se remettre à jour là… Par contre j’ai trouvé sympa le nouveau petit robot BB8, qui est le digne héritier cybernétique de R2-D2.

Réalisation : Je ne peux pas vraiment critiquer dans le mauvais sens la réalisation. Pourquoi ? Parce que c’est tout simplement magnifique, on en prend plein les yeux durant tout le film, les nouveaux X-wing sont géniaux, les carcasses des croiseurs interstellaires sont parfaitement intégrées et géniales pour la courses poursuite entre les chasseurs Tie et le Faucon Millénium (qui en prend un peu plein la tronche dans cet épisode, on se demande même comment il peut encore tenir le choc). Bref c’est beau !

Le jeu d’acteur : Ça colle pour tout le monde sauf pour un ! On retrouve avec plaisir les personnages de Leïa, Han, Chewbacca. Rey et Fin sont plutôt bons dans leur rôle. Mais le personnage de Kylo Ren n’est pas du tout abouti dans le sens que je ne vois pas ce qu’il fait là, pour moi l’acteur qui a été choisi n’a pas les épaules pour incarner un Sith (qu’il soit padawan ou maître), je dirais même qu’il ferait honte à Vador puisqu’il fait parti de sa lignée. Tout comme Rey fait parti de sa descendance d’ailleurs… Malheureusement on ne voit Luke qu’une minute à la fin du film, je ne peux donc pas juger de l’évolution de son personnage et de son jeu d’acteur.

Musique : Ah on retrouve avec plaisir le thème de John Williams. Et on se laisse bercer par la mélodie de ce compositeur génial.

Bon en conclusion, vous l’aurez compris, j’ai trouvé cet opus médiocre. Et pour reprendre le système de notation de notre dévoreuse de série préférée, je donnerai un petit 2,5 à maximum 3 sur 5 à ce film. Disney devrait se cantonner à faire des dessins animés et n’aurait pas dû s’attaquer à un monument du space opéra. Alors oui visuellement c’est magnifique, mais un film ne se résume pas aux images, l’histoire compte beaucoup et malheureusement J.J Abrams n’est pas réputé pour faire de bons scénarii. J’irais quand même voir les épisodes 8 et 9, même si je suis à 85% sûr de savoir ce qu’il va se passer dedans… Mais si vous voulez vraiment vous plonger dans l’univers de Star Wars et surtout lire l’univers étendu et lire la VRAIE histoire des personnages de Georges Lucas je vous conseille d’aller sur Amazon ou dans votre librairie la plus proche pour commander quelques titres et passer un bon moment avec Luke, Leia, Han, Chewbacca et tous les Jedi que Maître Skywalker a formé durant sa carrière de Grand Maître. Voilà c’est tout pour aujourd’hui, mais j’aimerais aussi savoir ce que vous avez pensé de cet opus mes bons nains. Je vous encourage donc à commenter l’article quitte à ce que nous devisions ensemble. A la prochaine mes bons nains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *