The Avengers, ou Les Vengeurs en nain dans le texte.

Amis nains de tous poils bonjour. Aujourd’hui on va parler de cinéma et de comics. On va parler d’un film pour nains, un film de costaud, un film déconseillé aux elfes quoi. Bon, critique un peu spécial aujourd’hui car je ne parlerai que ce qui concerne le comics, pas de la technique de film que je laisse à Drizzt.

Alors commençons amis nains, les Vengeurs, c’est quoi ? Si vous n’avez pas vu les derniers films Marvel (je sais que l’on vit sous une montagne, mais quand même), le projet vengeur s’est mis en place depuis Iron Man (Robert Downey Jr. ) pour se conclure avec Thor (Chris Hemsworth ), en passant par Captain America (Chris Evans ) et Hulk (Mark Ruffalo ). Voila donc l’équipe, complété dans le film par Œil de Faucon (Jeremy Renner ) et Black Widow (Scarlett Johansson) . Le tout sous la houlette d’un  Joss Whedon ( Astonishing X-Men) très en forme.

Les Vengeurs sont une équipe crée en 1963 par la maison des idées pour faire concurrence à la JLA de la Distinguée Concurrence. Ils sont un des piliers de Marvel et c’est donc logique de les retrouver au cinéma aujourd’hui.

Parlons un peu du film, j’éviterai le Spoil sauf pour la scène post-générique, mais j’y reviendrai plus tard. Alors déjà, il faut savoir qu’ici on repart du début et qu’il faut donc reformer l’équipe, ainsi que lui donner une raison d’exister. C’est le début du film qui s’en charge, quelque peu long à se mettre en place, avec un conflit d’égo entre super qui parfois éclipse les autres protagonistes. Passé cette heure environs, qu’est-ce qu’on a. Un méchant identifié (Loki), un groupe qui essaye d’être, et surtout de l’action. Action qui va crescendo pour arriver sur un final des plus explosifs avec un New-York envahit et apocalyptique. Bon, si en fin de compte, les persos sont bien mis en scène et chaque héros trouve sa place, il y a des choses qui vont déranger. Déjà, disons le tout de suite, il n’y aura pas le cris de rassemblement des vengeurs. C’est un choix des scénaristes, qui me laisse perplexe, car un Captain America qui ne pousse pas son fameux: « Vengeurs Rassemblement », c’est un peu une bière sans bulles, un ours sans miel, un elfe sans collant, bref, une faute de goût. Certes, il y a de la réplique culte à extraire de ce film, mais ça laisse un goût d’inachevé sur le palais.  Ensuite, et là c’est plus grave, on a un Captain vraiment mis en second plan qui ne prend que tardivement, et sans plus, son rôle de leader et de symbole. Car si dans le comics il se défend d’être la tête de gondole des Vengeurs, il l’est. Alors que là nous avons un Captain mou, qui est plus perdu (comme un elfe en montagne), qu’autre chose. De plus, j’ai eu l’impression que son bouclier ne faisait pas corps avec lui mais qu’il le gênait, l’empêchant de se mouvoir comme il le voudrait. Et je ne pense pas que cela vienne de l’acteur mais plus du scénario. Bon, après ces détails, le film est très bon et un film comme j’aime. Des choses chagrinent l’amateur de comics que je suis, mais n’entacheront pas l’expérience du quidam, et mine de, ce film arrive a contenter tout le monde. C’est un sacré tour de maitre que nous offre là Whedon. Amis nains, fourbissez vos bières, et allez voir ce film, vous ne serez pas déçus.

Maintenant, parlons de cette scène post-générique. Si vous ne voulez pas savoir, sautez ce paragraphe, pour les autres, venez dans mon antre aux mystères, venez braves nains, il ne vous sera fait aucun mal. Alors que voyons nous dans cette scène : Rien de plus que l’instigateur de tous les malheurs de nos héros, à savoir Apocalypse. Alors là amis nains, c’est tout de suite le bordel, car c’est plus un ennemi des X-Men que des Vengeurs de base. De plus c’est juste un titan, qui pendant un long moment, a possédé le gant de l’infini. Bon, je ne rentrerai pas plus dans les détails, vous pouvez en savoir plus dans ma prochaine critique qui seras consacré justement au comics « le défis de Thanos ».  Mais n’empêche, comment vont faire les scénaristes pour nous mettre ça en un film. Car si c’est un ennemis des X-Men, ils vont devoir apparaitre, de plus, Apocalypse fais aussi partis de la veine cosmique de Marvel, donc des 4 Fantastiques et de Sentry. Et là je vois un problème, autre que l’échelle de force qui va être monstrueuse, dans les films des 4 Fantastiques, c’est Chris Evans qui joue le rôle de la Torche Humaine, mais c’est lui aussi qui joue le rôle de Captain America. Mais bien au delà de ce problème, les héros terriens ne servent que de distraction pendant que les forces universelles complotes. Bon, nous verrons bien ce qu’ils feront, et si c’est toujours Whedon aux commandes, ben je m’attends à des explications capillotractées. N’oublions pas la sœur magique de Buffy, ni  la résurrection de celle-ci, et encore moins la méga porte ouverte de fin de série toujours dans Buffy.

Maintenant, je laisse la place à Drizzt pour sa critique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *