Web-série : Il était une autre fois

Salut à vous bande de nains. Aujourd’hui nous allons parler d’une web-série que j’ai découverte par hasard sur la toile et, qui je dois l’avouer, est bien tripante. La série compte 16 épisodes avec une bonne dose de bonus et making-of. Je veux parler de « Il était une autre fois ». Alors comme à notre habitude voici le synopsis et la bande-annonce.

La Belle au Bois Dormant se fait réveiller par l’écuyer… au lieu du beau Prince Charmant… Le monde de contes de fées en est totalement chamboulé ! Tout pourrait peut-être encore rentrer dans l’ordre… mais ce serait sans compter sur un Prince pas si « Charmant », une Blanche Neige jalouse et dépressive, un Génie en RTT et un Mage qui n’a pas de tour dans son sac…

Sinon que dire de cette web-série à part qu’elle a été adaptée à partir d’une pièce de théâtre de 2008 écrite par Mathias Perez et que les tournages ont commencé en 2012 tout comme la diffusion. La série a été sélectionnée pour le JAC web-série festival et soumise au jury composé de membres éminents du monde de la web-série (le visiteur du futur, flanders Company et Noob). Bref autant dire un joli coup pour l’association étudiante.

Passons maintenant aux choses sérieuses. J’ai voulu regarder le premier épisode par curiosité sans vraiment de grande conviction, mais j’ai vite changé d’idée et j’ai enchainé les 16 épisodes en l’espace de 2 heures. Un bon moment de poilade en retrouvant pas mal de références de jeu et de dialogues à des séries un peu plus connues. Mais ça je ne leur en tient pas rigueur, c’est ce qui m’a accroché. Je n’ai rien à redire sur la réalisation qui est rondement menée ainsi que la trame générale et les scénarii. Le jeu des acteurs reste de bon niveau et crédible. On s’attache d’ailleurs à Mario et on espère qu’il arrivera à séduire la princesse.

Que dire des autres personnages : Un mage qui pourrait nous faire penser à un Merlin de Kaamelott, mais moi lorsque je l’ai vu j’ai cru voir notre ami Caradoc. Alors Caradoc en mage ça fait bizarre mais j’adore le personnage. Le prince pas si charmant que ça, qui jure sans arrêt et qui se trouve être un Don Juan. La marraine la bonne fée complètement décalé et on a l’impression sous LSD. Et que dire de notre Blanche Neige dépressive qui fait une dépression fruitière (je tire par ailleurs mon chapeau au scénariste Mathias Perez pour ce personnage et à l’actrice qui joue bien le jeu sans tomber dans les « pommes » ^^). Bref on passe un excellent moment en regardant cette série et on attend avec impatience la saison 2 qui je l’espère sortira prochainement. En tout cas bon visionnage mes bons nains et on se retrouve très vite pour de nouvelles aventures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *