X-men Days of future Past

Salut à tous les nains et toutes les naines. Votre serviteur barbu revient à vous pour une nouvelle critique de film. Cette fois nous retournons dans l’univers mutant, fantastique, enfin ce que vous voulez de Marvel. Avec le dernier opus des X-men. Je veux parler de Days of future past réalisé par Bryan Singer . Allez voyons un peu de quoi il retourne après le synopsis et la bande annonce.

Synopsis (je vous préviens c’est court mais efficace) : Les X-Men envoient Wolverine dans le passé pour changer un événement historique majeur, qui pourrait impacter mondialement humains et mutants.

 Bon alors que dire de cet opus des X-men. Et bien j’ai été carrément agréablement surpris. Il faut dire que j’avais bien aimé l’épisode du commencement. Là, ce qui est intéressant c’est qu’on se retrouve plongé dans deux époques différentes avec les mutants de l’ancienne génération vieux et les mêmes dans les années 70. Et le seul qui ne prend pas une ride (à part peut-être quelques cheveux blancs au niveau des tempes) je vous le donne dans le mille : Wolverine.

Bref, il y aurait pu avoir un problème au niveau du scénario, mais c’est habillement mené et rien n’est laissé au hasard. Tout d’abord lorsqu’on commence le film on se retrouve au futur avec les sentinelles qui chassent les mutants. Ceux de ma génération se souviendront des sentinelles du dessin animé. Et bien je les trouve plutôt bien adaptées à l’écran. Bryan Singer a su faire la jonction entre les jeunes professeur X et Magnéto plaçant l’action du passé quelques années après la fin de X-men le commencement. Et le futur avec les élèves de Xavier un peu plus vieux, on retrouve notre Omar Sy national en Bishop (rôle secondaire malgré le bruit qu’on a fait autour de lui). En résumé tout s’imbrique à la perfection pour donner le résultat que vous avez vu ou que vous verrez à la suite de cet article qui vous aura donné envie de le voir (on peut toujours espéré non….).

Le jeu des acteurs est bon, je n’ai rien à redire là-dessus. On retrouve Peter Dinklage (Tyrion Lanister) dans le rôle du scientifique à l’origine des sentinelles. Jennifer Lawrence entre deux tournages d’Hunger Games, reprend le rôle de Raven/Mystic. C’est agréable de voir un peu plus la psychologie des personnages et leur façon de faire avant et après. J’ai particulièrement aimé le rôle de Vif-Argent, très décalé, insolent et sûr de lui.

Et que dire de la fin… On aurait pu avoir un retour à la « normale » avec aucun évènement. Mais là c’est un futur alternatif qui se créer et une base toute neuve pour continuer les aventures de nos mutants préférés. Rien n’est laissé au hasard, tout s’explique et entre dans l’ordre. Et qui est le seul à se souvenir de tout ? Wolverine qui va avoir tout à rattraper depuis la tentative d’assassinat du président par Mystic.

Vous l’aurez compris, c’est un très bon opus (comparé à l’affrontement final, qui je trouve, était bâclé). Et j’espère que vous avez regardé jusqu’au bout du générique avec le petit aperçu du temps des pyramides. Je n’ai qu’une chose à dire, ça sent bon la suite. Patience mes amis, patience…. NON C’EST PAS POSSIBLE VITE LA SUITE !

2 commentaires

  1. Pour ne citer personne: « je suis de retour, pour vous jouer de mauvais tours ! » Que nenni, évidemment !

    Mais là on parle de X-men, donc forcément, je ramène ma graine.

    D’abord je dois dire que j’ai moi aussi était super agréablement surpris par ce film ! J’avais eu très très peur de voir une espèce de copie de l’Affrontement final. Eh ben non ! Les effets spéciaux sont très réussis, ça envoie du pâté sans faire mal aux yeux, une merveille. Et je suis d’accord, les sentinelles sont très bien rendues ! Vif Argent est merveilleux, drôle, et je te parle même pas des multiples références que les personnages sortes. « Vous contrôlez le métal? Ma mère connaissait un gars qui faisait ça. » Wolverine est toujours aussi bien joué et la génération First Class est tout aussi merveilleuse, sans parler du plaisir qu’on a à revoir les X-men du futur (présent? ça se complique au niveau des temps).

    Mais (forcément), y a quand même, je trouve, de grosses incohérences. A commencer par la relation Charles/Mystique qui, en prenant en compte les trois premiers films, semble sortie de nulle part. Logan, qu’est-ce qu’il fait à cette époque sans ses griffes et sans son « frère »? Enfin, parlons de la fin que je trouve très bien, mais qui du coup annule complètement les trois premiers volets qui, en somme, ne servent plus à grand chose.

    Après, j’ai aussi mes petites lubies. Genre Lawrence (que j’adore du fond du cœur), me parait moins convaincante que Romijn… J’aurais aimé la voir jouer une Mystique plus p*t*. Où est donc passée Malicia ?! Grosse déception là aussi… Pourquoi, seigneur, avoir conféré à Kitty le pouvoir d’envoyer les gens dans le passé? Ça n’a RIEN à voir avec le personnage. Et quand on a un Bishop juste à côté, on pourrait s’en servir un minimum.

    Bref, j’ai pris énormément de plaisir à voir ce film qui, dans son ensemble, est génial et rend justice à la philosophie des X-men. Après je chipote sur des détails, je sais, mais c’est parce que j’adore la franchise et que j’aimerais quand même qu’ils arrêtent de nous servir un truc aigre doux au final. Alors du coup, pour l’instant… X-men vs Avengers = Victoire des Avengers !

    (moi qui m’étais promis de faire un commentaire court)

  2. Très intéressant comme commentaire et un bon complément à l’article. Merci et si vous aimez le site n’hésitez pas à aimer la page sur facebook.

    Le Nain Bavard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *